Mondial 2018: la RD Congo va s’en mordre les doigts - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: la RD Congo va s’en mordre les doigts

media Le Congolais Paul-José Mpoku lors de la CAN 2017. Le Congolais Paul-José Mpoku lors de la CAN 2017. RFI / Pierre René-Worms

Alors qu’elle menait 2-0, la RD Congo a laissé échapper, face à la Tunisie (2-2), une victoire qui lui assurait la tête du groupe A. Revenus de loin, les Aigles de Carthage ont désormais leur destin en mains pour la qualification à la Coupe du Monde 2018.

Deux minutes de flottement qui risquent de couter cher. Chère comme une place à la Coupe du Monde que la RD Congo pensait avoir, en partie, en mains jusqu’à la 77e minute de son match face à Tunisie. Car c’est à cet instant que le sort de la rencontre a basculé. Alors que les Congolais mènent 2-0 grâce à des buts de Chancel Mbemba (10e) et Paul José Pokou (47e), ils voient la Tunisie réduire le score sur une égalisation heureuse de Ben Amor dont la frappe, déviée par un défenseur adverse, trompe Matampi (77e). Dans la foulée, les Congolais, fébriles, encaissent un deuxième but de Badri  (78e) qui crucifie Matampi d’une volée de l’intérieur du pied droit après avoir été servi par Msakni.

Quatre points pour voir la Russie

Battus à l’aller (2-1), les Congolais avaient presque rendu la pareille aux Aigles de Carthage dans une rencontre aussi enlevée et intense que la manche aller. Si la Tunisie a bien débuté son match, restant bien en place et réduisant les espaces face à la triplette offensive Kakuta-Bakambu-Mubele, elle a cédé pratiquement sur la première occasion dangereuse de son adversaire : un coup franc de Gaël Kakuta idéalement déposé sur la tête de son capitaine Chancel Mbemba. Dominateurs, les Léopards ont corsé l’addition dès le retour des vestiaires par Pokou bien aidé par des contres favorables dans la surface tunisienne. C’était avant la 77e minute…

La RDC a donc laissé échapper une victoire qui lui était promise ainsi que la première place en tête du groupe A. Et certainement ses derniers rêves de Mondial 2018. Car désormais, les Tunisiens, avec trois d’avance, gardent la main et n’ont besoin que de 4 points face à la Guinée et la Libye pour assurer définitivement leur place à la Coupe du Monde 2018.


Coupe du monde 2018: calendrier, résultats et classements des éliminatoires

Le classement du groupe A

1. Tunisie (10 points +4)
2. RD Congo (7 points +4)
3. Guinée (3 points -3)
4. Libye (3 point -5)

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.