Mondial 2018: le Ghana punit le Congo-Brazzaville grâce à un énorme Partey - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: le Ghana punit le Congo-Brazzaville grâce à un énorme Partey

media Le Ghanéen Thomas Partey lors de la CAN 2017. RFI / Pierre René-Worms

Tenu en échec chez lui il y a 5 jours par le Congo-Brazzaville (1-1), le Ghana a réagi de belle manière au match retour mardi en étrillant (5-1) les Diables Rouges chez eux. Thomas Partey, auteur d’un triplé, a été l’homme du match.

Le Ghana s’est enfin retrouvé. Mais c’est certainement un peu tard pour rêver d’une qualification au prochain Mondial. La faute à un démarrage très poussif dans ces éliminatoires où il lui a fallu attendre la quatrième journée pour décrocher sa première victoire. Mardi à Brazzaville, le Ghana s’est réveillé et le Congo, qui était revenu d’Accra cinq jours plus tôt avec un point (1-1), a subi la furie des Black Stars (5-1). En l’absence des cadres comme les frères Ayew, Moubarak Wakaso, ou Gyan Asamoah (sur le banc), c’est Thomas Partey qui a endossé les habits de héros avec un triplé (26e, 45+2, et 69e). Déjà auteur du but égalisateur au match aller, le milieu défensif de l’Atletico Madrid a fait la loi dans cette rencontre où le Ghana n’a été véritablement chahuté que dans le premier quart d’heure. Thievy Bifouma (11e) et Dylan Bahamboula (13e) ont en effet bien failli ouvrir le score, mais le gardien Richard Ofori a été impérial sur ces deux actions.

Doublé de Richmond Boakye

Le Ghana s’est subitement détaché sur ses premières accélérations avec l’ouverture du score de Richmond Boakye (23e) après un débordement côté gauche de Thomas Agyepong, aussitôt suivie de la première réalisation du match de Partey (26e) suite à un autre débordement côté droit de Christian Atsu.

Vladis-Emmerson a bien redonné espoir aux Congolais (43e) sur corner, mais Partey (encore lui) a éteint la rébellion juste avant la mi-temps (45+2). En deuxième période, malgré une frappe sur la transversale de Bifouma (73e), les Ghanéens n’ont pas tremblé et ont corsé l’addition avec un cinquième but de Richmond Boakye (85e).

Avec cinq points, le Ghana revient dans la course à la qualification certes, mais on voit mal l’Egypte (6 points) et l’Ouganda (7 points), qui se croisent mardi soir, faiblir en même temps à deux journées de la fin des éliminatoires.


Coupe du monde 2018: calendrier, résultats et classements des éliminatoires

Le classement du groupe E

1. Egypte (9 points +3)
2. Ouganda (7 points +1)
3. Ghana (5 points +2)
4. Congo (1 point -6)

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.