Mondial 2018: le Cameroun désormais hors course, le Nigeria a un pied en Russie - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: le Cameroun désormais hors course, le Nigeria a un pied en Russie

media Le Camerounais Vincent Aboubakar pris dans la tenaille nigériane PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Incapable de battre le Nigeria à domicile (1-1), le Cameroun n’a plus aucune chance de se qualifier pour la Coupe du Monde 2018. Le Nigeria, lui, n’a besoin que d’une victoire lors des deux prochaines journées pour assurer sa place en Russie.

Les champions d’Afrique en titre ne seront pas du voyage en Russie en 2018. Les Lions indomptables ont laissé passer leur toute dernière chance d’y croire en faisant match nul (1-1) lundi à Yaoundé devant le Nigeria, leader du groupe B. Etrillé 4-0, il y a 5 jours au Nigeria, le Cameroun n’a jamais été capable de prendre le dessus sur un adversaire invaincu en éliminatoires de la Coupe du Monde depuis juin 2004. Les hommes d’Hugo Broos ont bien tenté de mettre du rythme en début de rencontre, se procurant de bonnes opportunités, mais pas vraiment dangereuses. En l’absence surprise de Vincent Aboubakar et de Christian Bassogog, laissés sur le banc, les Indomptables n’arrivent à prendre à défaut la défense nigériane, très solide. C’est même les Super Eagles qui vont logiquement ouvrir le score grâce à Moses Simon qui profite d’un cafouillage et de la fébrilité de la défense camerounaise pour marquer (30e).

Bassogog et Aboubakar décisifs

Menés et malmenés, les hommes de Broos ont longtemps couru derrière le score jusqu’à l’entrée de Bassogog (61e) et d’Aboubakar (62e) décisifs sur l’égalisation. Le premier a lancé Djoum sur le penalty obtenu et le second l’a transformé (75e). La rencontre aurait-elle connue un autre sort si les deux attaquants avaient débuté ? En tout cas, le match a changé de visage après leur entrée et le Nigeria s’est bien fait bousculer dans le dernier quart d’heure.

Les Super Eagles ont finalement tenu et ramené un bon point de leur déplacement à Yaoundé. En attendant la rencontre Algérie-Zambie mardi, les hommes de Gernot Rorh gardent leur destin en main : il leur suffit d’une victoire lors des deux dernières journées pour assurer leur sixième qualification à la Coupe du Monde.

 

Coupe du monde 2018: calendrier, résultats et classements des éliminatoires

Lundi 4 septembre 2017 –

Cameroun-Nigeria, 1-1 [groupe B]
Libye-Guinée, à Monastir à 19h TU [groupe A]

Mardi 5 septembre 2017 –

Congo-Ghana, à Kintelé à 14h30 TU [groupe E]
Afrique du Sud-Cap-Vert, à Durban à 17h TU [groupe D]
RD Congo-Tunisie, à Kinshasa à 17h30 TU [groupe A]
Côte d’Ivoire-Gabon, à Bouaké à 17h30 TU [groupe C]
Burkina Faso-Sénégal, à Ouagadougou à 18h TU [groupe D]
Egypte-Ouganda, à Alexandrie à 18h TU [groupe E]
Mali-Maroc, à Bamako à 19h TU [groupe C]
Algérie-Zambie, à Blida à 19h30 TU [groupe B]

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.