CAN 2019: l’Algérie lance ses éliminatoires face au Togo - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2019: l’Algérie lance ses éliminatoires face au Togo

media KHALED DESOUKI / AFP

L’équipe d’Algérie a battu celle du Togo 1-0, ce 11 juin 2017 à Blida, dans le groupe D des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. C’est une première victoire en match officiel pour le nouveau sélectionneur des « Fennecs », l’Espagnol Lucas Alcaraz.

L’équipe d’Algérie n’a pas fait d’étincelles pour ses débuts en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Mais elle a offert quelques surprises au public de Blida, ce 11 juin 2017, face à la sélection du Togo.

A commencer par la titularisation d’Aïssa Mandi en défense centrale, alors que Carl Medjani était pressenti à ce poste quelques minutes avant le coup d'envoi. Lucas Alcaraz, le nouveau sélectionneur des « Fennecs », a par ailleurs donné sa chance à un joueur du championnat algérien, Youcef Attal, âgé de 21 ans. Le latéral droit du Paradou AC l’a en partie justifié avec une grosse activité défensive et une percée offensive pleine de culot à la 38e minute.

Mais c’est Sofiane Hanni qui a trompé la vigilance du gardien de but togolais Sabirou Bassa Djeri. Le milieu de terrain a en effet trouvé la faille avec un lob astucieux à la 24e minute.

Sabirou Bassa Djeri un cure-dents et des arrêts

Hormis cette approximation, le portier des « Eperviers » a été presque aussi efficace dans la manière de protéger sa cage que dans celle de conserver en permanence un cure-dents dans sa bouche... Il s'est notamment illustré lors d’un duel avec l’attaquant algérien Islam Slimani (7e) puis sur une demi-volée de ce dernier suivie d’une frappe de Ryad Mahrez (44e).

Les Togolais ont aussi eu leurs chances de marquer durant cette rencontre du groupe A. A la 16e minute, l’attaquant Kodjo Fo-Doh Laba a notamment forcé le défenseur Ramy Bensebaini à effectuer un sauvetage spectaculaire devant sa ligne de but. Puis Emmanuel Adebayor a tenté une reprise de volée en pivot qui a bien failli surprendre Raïs Mbolhi, le gardien algérien (54e).

La sélection algérienne, nettement plus apathique en seconde période, n'en a pas moins tenu bon. Ce succès étriqué face au Togo ne la réconciliera peut-être pas avec ses supporters, après une CAN 2017 catastrophique. Mais il permet à Lucas Alacaraz d’entamer son mandat par une victoire en compétition officielle.

CAN 2019 : CALENDRIER ET RESULTATS DES ELIMINATOIRES

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.