Eliminatoires CAN 2019: Les Aigles du Mali s’imposent à Bamako face au Gabon - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Eliminatoires CAN 2019: Les Aigles du Mali s’imposent à Bamako face au Gabon

media Le Malien Yves Bissouma lors de la CAN 2017 au Gabon. ISSOUF SANOGO / AFP

Les Aigles du Mali recevaient le Gabon à Bamako pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 ce samedi 10 juin. Menés au score jusqu’en seconde période par les Panthères grâce à un but de Denis Bouanga, les Maliens ont réagi au retour des vestiaires avec deux buts en moins de cinq minutes signés Kalifa Coulibaly et Yves Bissouma.

Même si le Mali et le Gabon restent deux sélections importantes sur le continent africain, leur piètre prestation lors de la CAN 2017 les a amenés à se faire éliminer dès le premier tour. Un choc pour les Panthères qui évoluaient à domicile.

Ce samedi soir, il s’agissait donc pour les deux formations de retrouver un peu de leur superbe, notamment pour le Mali d’Alain Giresse qui avait terminé sur la troisième marche du podium lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud.

Le Gabon prend les devants

A Bamako, les Maliens, - qui n’ont disputé aucune rencontre depuis la dernière CAN en raison d’une suspension de la Fifa levée fin avril -, étaient très attendus. Mais ils n'ont rien montré d’extraordinaire en première période. Pire, les Aigles ont laissé les Panthères prendre les devants avec une ouverture du score signée Denis Bouanga. Le joueur de Tours en Ligue 2 s’est illustré dès la troisième minute avec une frappe croisée dans un angle improbable…

Il a fallu attendre la seconde période pour enfin voir une réaction des Maliens. En moins de quelques minutes, les Aigles ont doublé la mise alors que l’entame de la rencontre était laborieuse. Kalifa Coulibaly, le joueur de la Gantoise en Belgique a trouvé la faille sur un long ballon en se jouant de la défense gabonaise (54e). Yves Bissouma, qui évolue à Lille en Ligue 1 a profité d’un coup franc mal dégagé pour reprendre le ballon et ajuster le portier gabonais d’une frappe croisée au second poteau (57e).

En novembre dernier dans la course aux éliminatoires du Mondial 2018, les deux formations s’étaient quittées sur un nul (0-0). Cette fois, le Mali a pris l’avantage même si la route est encore longue pour obtenir son ticket pour le Cameroun en 2019.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.