Cameroun: la présélection pour la Coupe des Confédérations 2017 - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Cameroun: la présélection pour la Coupe des Confédérations 2017

media Le Camerounais Vincent Aboubakar (à droite) et l'Egyptien Ali Gabr, en finale de la CAN 2017. Reuters / Amr Abdallah Dalsh Livepic

La Fédération camerounaise de football a dévoilé une liste de 30 joueurs présélectionnés pour affronter le Maroc le 10 juin puis pour disputer la Coupe des Confédérations 2017 en Russie. Quelques surprises y figurent comme les pré-convocations de quatre nouveaux Lions Indomptables ainsi que les absences des attaquants Clinton Njie et Eric-Maxim Choupo-Moting.

Le Cameroun ne devrait pas envoyer son équipe « B » en Russie en juin, contrairement à ce que compte faire l’Allemagne, un de ses futurs adversaires en Coupe des Confédérations 2017.

La Fédération camerounaise de football a en effet dévoilé une liste de 30 présélectionnés qui comporte la plupart des cadres, si l’on excepte les attaquants Clinton Njie et Eric-Maxim Choupo-Moting.

Hugo Broos, le sélectionneur des Lions Indomptables, a ajouté à cette liste quelques noms habituels. Ceux en l’occurrence du défenseur Jean-Louis Castelletto (Red Star FC/France, du milieu de terrain Petrus Boumal (CSKA Sofia) et des attaquants Olivier Boumal (Panathinaikos Athènes/Grèce) et Jean-Pierre Nsamé (Servette de Genève/Suisse).

Un mois de juin chargé mais stimulant

Ces quatre néophytes ne feront peut-être pas partie de la liste finale qui doit être dévoilée fin-mai. Hugo Broos a convoqué tous les vainqueurs de la Coupe d’Afrique des nations 2017 à l’exception du défenseur Nicolas Nkoulou.

Le programme estival de la sélection camerounaise s’annonce chargé avec un match officiel face au Maroc* le 10 juin, avant d’aller en Russie défier le Chili (18 juin), l’Australie (22 juin) et les champions du monde allemands (25 juin). Le calendrier pourrait même s’alourdir si les champions d’Afrique atteignaient les demi-finales de la Coupe des Confédérations 2017.

*Le Cameroun est qualifié d’office pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 en tant que pays hôte. Les Camerounais affrontent néanmoins les équipes du groupe B des éliminatoires : le Maroc, le Malawi et les Comores.


COUPE DES CONFÉDÉRATIONS 2017 : LES 30 PRÉSÉLECTIONNÉS

Gardiens de but : Fabrice Ondoa (FC Séville/Espagne), André Onana (Ajax Amsterdam/Pays-Bas), Georges Bokwe (Coton Sport Garoua/Cameroun), Jules Goda (AC Ajaccio) Défenseurs : Ernest Mabouka (MŠK Žilina/Slovaquie), Collins Fai (Standard de Liège/Belgique), Michael Ngadeu (Slavia Prague/République tchèque), Adolphe Teikeu (FC Sochaux/France), Mohamed Djetei (Gimnàstic de Tarragona/Espagne), Ambroise Oyongo (Impact Montréal/MLS), Jonathan Ngwem (Progresso do Sambizanga/Angola), Jérôme Guihoata (Panionios Athènes/Grèce), Jean-Louis Castelletto (Red Star FC/France), Lucien Owono (AD Alcorcón/Espagne) Milieux de terrain : Sébastien Siani (KV Ostende/Belgique), Arnaud Djoum (Heart of Midlothian FC/Ecosse), Georges Mandjeck (FC Metz/France), André Zambo Anguissa (Olympique de Marseille/France), Frank Boya (Munich 1860/Allemagne), Petrus Boumal (CSKA Sofia/Bulgarie) Attaquants : Christian Bassogog (Henan Jianye/Chine), Karl Toko Ekambi (FC Sochaux/France), Olivier Boumal (Panathinaikos Athènes/Grèce), Jacques Zoua (FC Kaiserslautern/Allemagne), Vincent Aboubakar (Besiktas Istanbul/Turquie), Benjamin Moukandjo (FC Lorient/France), Robert Ndip Tambe (Spartak Trnava/Slovaquie), Nicolas Moumi Ngamaleu (SC Rheindorf Altach/Autriche), Jean-Pierre Nsamé (Servette de Genève/Suisse), Edgar Salli (FC Nuremberg/Allemagne).

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.