Jean Michaël Seri, Prix Marc-Vivien Foé 2017 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Jean Michaël Seri, Prix Marc-Vivien Foé 2017

media Jean Michaël Seri après un but face à Nancy, le 15 avril 2017. Yann COATSALIOU / AFP

Un milieu de terrain succède à un milieu de terrain ! Après le Marocain Sofiane Boufal qui officiait à Lille l’an dernier, c’est au tour de l’Ivoirien Jean Michaël Seri de décrocher le Prix Marc-Vivien Foé 2016 décerné par RFI et France 24 au meilleur joueur africain de Ligue 1.

Jean Michaël Seri devance l’international algérien Ryad Boudebouz et le champion d’Afrique camerounais Benjamin Moukandjo. Le milieu de terrain de Nice est ainsi le deuxième international ivoirien, après Gervinho en 2010 et 2011, désigné meilleur footballeur africain de France, par un jury de journalistes spécialisés et de consultants.

Un cadre indispensable cette saison

Jean Michaël Seri a séduit la plupart des 66 jurés et a obtenu 255 points contre 126 pour Riyad Boudebouz, et 97 pour Benjamin Moukandjo. L’Eléphant a réalisé une saison formidable avec l’OGC Nice, séduisant troisième de Ligue 1, en étant une des pièces maîtresses du dispositif de Lucien Favre, l’entraîneur. Seri a inscrit avant la 37e journée 6 buts dont 5 à domicile et s’est fendu de 10 passes décisives.

Tout le monde s’accorde à dire que son séjour au Gabon pour la CAN 2017, au cœur de l’hiver, a laissé un grand vide du côté de la baie des Anges. Et d’ailleurs, avant son départ pour l’Afrique, son coach avait en plaisantant émis le souhait qu’il rentre le plus vite possible. Seri avait laissé son équipe en tête du championnat de France et l’avait retrouvé en seconde position après deux nuls face à Metz et Bastia.

Une vision du jeu incroyable

« Son retour va nous faire le plus grand bien », avait lâché Alassane Plea qui louait les qualités de leader de Seri et le fait qu’il ait pu marquer grâce à l’internationale ivoirien.
Jean Michaël Seri a donc confirmé les belles dispositions qu’il avait déjà affichées lors de sa première saison niçoise. Lorsqu’il évoluait encore dans le championnat ivoirien à l’ASEC Mimosas en Côte d’Ivoire, on invoquait déjà sa vision du jeu, sa façon de sécuriser ses coéquipiers et de casser les lignes.

Avec les Eléphants, Jean Michaël Seri sera à n’en pas douter un élément qui deviendra incontournable. Lui qui rêve d’une Coupe du monde. « Il est en train de s’installer, avait déclaré à L’Équipe son ancien coach Michel Dussuyer avec la Côte d'Ivoire. Il doit prendre ses marques comme il l’a fait à Nice. »

Inconnu à l’été 2015, Jean Michaël Seri est désormais un joueur incontournable du Championnat de France dont il est l’actuel deuxième meilleur passeur.


PRIX MARC-VIVIEN FOE 2017

Résultats du vote :

Jean Michaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire) 255 points
Ryad Boudebouz (Montpellier/Algérie) 126 points
Benjamin Moukandjo (Lorient/Cameroun) 97 points
Younès Belhanda (Nice/Maroc) 42 points
Steve Mounié (Montpellier/Bénin) 24 points
Cheick Ndoye (Angers/Sénégal) 17 points
François Kamano (Bordeaux/Guinée) 10 points
Steeve Yago (Toulouse/Burkina Faso) 4 points
Serge Aurier (PSG/Côte d’Ivoire) 1 point

Nombre de votants : 66

Chaque votant devait choisir trois joueurs dans la liste. Le premier recevait 5 points, le deuxième 3 points, le troisième 1 point. Quarante-six jurés ont cité en première position Jean Michaël Seri. Seuls quatre votants ne l’ont pas inscrit dans leur trio de tête.

PRIX MARC-VIVIEN FOE : LE PALMARES

2009*: Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc)
2010*: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2011: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2012: Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)
2013: Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon)
2014: Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)
2015: André Ayew (Marseille/Ghana)
2016: Sofiane Boufal (Lille/Maroc)
2017 : Jean Mickaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire)
* Le trophée ne s'appelait pas encore Prix Marc-Vivien Foé.

Retrouvez le portrait vidéo de Jean Michaël Seri

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.