Le Gabonais Moïse Brou Apanga décède brutalement à 35 ans - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Gabonais Moïse Brou Apanga décède brutalement à 35 ans

media Le Gabonais Moïse Brou Apanga lors de la CAN 2012. ISSOUF SANOGO / AFP

Moïse Brou Apanga, 35 ans, est mort durant une séance d'entraînement avec son club le Football Canon 105 de Libreville le 26 avril 2017, a annoncé la Fédération gabonaise. Le défenseur, né en Côte d'Ivoire et qui défendait les couleurs du Gabon, a notamment joué à Pérouse, Brescia (Italie) et à Brest (France).

Stupeur au Gabon : l'ex-défenseur de l'équipe nationale, Moïse Brou Apanga, est décédé lors d'un entraînement avec son club, le FC 105. Le joueur né à Abidjan n'avait que 35 ans.

« Le pays perd un fils valeureux qui a toujours donné le meilleur de lui-même pour le drapeau gabonais », déclare la Fédération gabonaise dans un communiqué.

Daniel Cousin : « C'est un choc »

« C’est un choc, lâche l’ex-capitaine de l’équipe du Gabon, Daniel Cousin. D’après les dernières informations que j’ai eues, il a fait un arrêt cardiaque lors de l’entraînement. Après, il a été transporté à l’hôpital. Ils ont ensuite déclaré le décès ».

Emu, l’ancien attaquant ajoute : « Je le connaissais très bien. On a disputé deux CAN ensemble. On était très proches. On n’habitait pas loin l’un de l’autre, à Libreville. On se voyait très régulièrement. […] C’était vraiment une très bonne personne, avec un comportement exemplaire, très discrète. [...] Il avait beaucoup de charisme. Je l'aimais parce que c'était une personne entière, très respectée par tout le monde. »

« Je suis choqué, j’ai du mal à trouver les mots. Un de ses cousins m’a envoyé un message et j’ai aussi appris la nouvelle par Bruno Ecuele-Manga (International gabonais) », nous a aussi confié l'international Burkinabè Alain Traoré qui a partagé une saison à Brest avec Moïse Brou Apanga. Les deux joueurs sont toujours restés en contact.

De la Roumanie à la France en passant par l'Italie

Moïse Brou Apanga a eu une carrière bien remplie qui l'a amené en Roumanie à Timisoara (1999-2000), puis en Italie à Pérouse (2000-2004) et à Brescia (2004-2006), mais aussi en France du côté de Brest (2008-2012). En Bretagne, il a notamment participé à la remontée du club en première division. « C’était un très bon défenseur. Il était fier d’avoir emmené Brest en Ligue 1. Il a eu une grosse blessure au genou qui a frêné sa carrière », témoigne Alain Traoré. Il ajoute : « C’était quelqu’un de joyeux, qui pouvait paraître timide, mais qui ne l’était pas pour ceux qui le connaissaient bien. A Brest, il était très respecté dans le vestiaire. » En Ligue 1 avec Brest, il formera la charnière centrale avec le Marocain Ahmed Kantari.

Depuis 2012, Moïse Brou Apanga évoluait au Gabon, à Mangasport (2012-2017) puis au Football Canon 105 de Libreville, le club le plus couronné.

Il avait débuté son parcours en équipe nationale A en 2007 et avait disputé deux phases finales de Coupe d’Afrique des nations avec les « Panthères » : celle de 2010 en Angola et celle de 2012 co-organisée avec la Guinée équatoriale. « Pour lui c’était une fierté de jouer la Coupe d’Afrique des nations avec le Gabon. Un jour il m’a dit : "Alain, je me sens plus Gabonais qu’Ivoirien". », se souvient Alain Traoré.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.