La président de la Féguifoot défend la CAN 2023 en Guinée - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La président de la Féguifoot défend la CAN 2023 en Guinée

Antonio Souaré, le président de la Fédération guinéenne (Féguifoot), a défendu la tenue de la Coupe d’Afrique des nations 2023 dans son pays, suite aux attaques du président du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa), Phillip Chiyangwa. « Depuis qu’ils sont arrivés (sic) dans les années 1990, ils n’ont qu’à voir combien de coupes ont été organisées [en Afrique australe, Ndlr], surtout en Afrique du Sud, a déclaré le patron de la Féguifoot au micro de la BBC Afrique. Alors que des pays indépendants depuis 1958, comme la Guinée, n’en ont pas organisé une seule ». Il conclut : « Nous avons quelque chose que nous maintiendrons et que nous défendrons. Et à ceux qui ne connaissent pas l’histoire, nous leur apprendrons l’histoire. » Le 8 avril, à l’issue d’une réunion du Cosafa, le Zimbabwéen Chiyangwa avait dénoncé l’attribution des trois prochaines phases finales de CAN au profit « d’une région » et avait annoncé vouloir revoir ce processus de désignation du Cameroun (2019), de la Côte d’Ivoire (2021) et de la Guinée (2023).

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.