Ghana: décès de Sam Arday, premier coach africain médaillé olympique - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Un policier a déjoué une attaque-suicide devant un commissariat ce dimanche 26 février au soir à Constantine, dans l'est de l'Algérie, en tirant sur la ceinture explosive portée par le kamikaze qui s'est alors déclenchée. Les autorités n'ont pas précisé si l'assaillant avait été tué ou blessé par l'explosion. Selon les médias locaux, deux policiers ont été blessés. Au moment de l'attaque, qui s'est produite vers 21H00 (20H00 GMT), une forte explosion a été entendue près de ce commissariat du centre de Constantine, selon l'agence de presse APS.

Ghana: décès de Sam Arday, premier coach africain médaillé olympique

Directeur technique de l’académie Feyenoord, devenue il y a trois ans académie Wafa au Ghana, Sam Arday est décédé dimanche 12 février après une courte maladie. L’entraîneur ghanéen était âgé de 71 ans et fut en 1992 le premier entraîneur africain à remporter une médaille olympique (bronze) aux Jeux de Barcelone en Espagne avec l'équipe espoir de football du Ghana. En 1995, avec les Black starlets, il a gagné la coupe du monde des u-17 en Equateur. Il a eu à entrainer successivement au Ghana les clubs de Kotoko, Hearts of Oak, Okwawu United. Il a également dirigé les Black stars entre 1996 et 1997, puis en 2004.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.