CAN 2017: quatre quarts aux saveurs variées - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2017: quatre quarts aux saveurs variées

media Le Ghanéen John Boye (en blanc) et le Congolais Dieumerci Mbokani s'étaient affrontés lors de la CAN 2013. Ils devraient se défier à nouveau en quarts de finale de la CAN 2017. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

Burkina Faso – Tunisie, Sénégal – Cameroun, RD Congo – Ghana et Egypte – Maroc sont les affiches des quarts de finale de la CAN 2017, prévus les 28 et 29 janvier. Quatre rencontres aux saveurs fort différentes.

♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs.

Burkina FasoTunisie, le samedi 28 janvier à Libreville (16 h TU)

Ce devait être un quart de finale de fête pour le Gabon. Mais en l’absence des joueurs gabonais, éliminés dès le premier tour, ce match ne devrait pas attirer les foules au Stade de l’amitié, samedi prochain.

Burkina Faso - Tunisie est pourtant une affiche rare en Coupe d’Afrique des nations. La précédente confrontation entre Burkinabè et Tunisiens remonte à l’édition 1998. Les « Etalons » s’étaient qualifiés aux tirs au but.

Sénégal Cameroun, le samedi 28 janvier à Franceville (19 h TU)

Les Camerounais avaient eux aussi enlevé la mise aux tirs au but, face aux Sénégalais. Mais c’était en finale de la CAN 2002 ! Aliou Cissé, l'actuel sélectionneur des « Lions de la Téranga », y était. Depuis, les matches entre les deux sélections ont  toujours été animés.

Le Sénégal abordera ce deuxième quart de finale avec un statut de favori, en raison de son beau parcours au premier tour. Les Lions de la Téranga joueront leur quatrième rencontre dans le même stade, un avantage à leurs yeux.

RD CongoGhana, le dimanche 29 janvier à Oyem (16 h TU)

C’est le quart de finale dont l’issue semble la plus indécise : le Ghana, finaliste de la CAN 2015, contre la RDC, troisième de la dernière Coupe d’Afrique. Ce sont deux équipes très athlétiques mais aux manières de jouer très différentes. D’un côté, on trouve une équipe ghanéenne solide en défense (1 seul but encaissé en 3 matches) et généralement réaliste en attaque. De l’autre, il y a une sélection congolaise joueuse et offensive (6 buts marqués).

Les deux nations se sont en outre souvent affrontées en phase finale. Leur rencontre la plus mémorable reste évidemment la finale de la CAN 1968, gagnée par les Congolais.

Egypte Maroc, le dimanche 29 janvier à Port-Gentil (19 h TU)

Le choc nord-africain. Une affiche pas si rare puisque les deux pays se sont déjà affrontées cinq fois en phase finale, entre 1976 et 2006, année de leur dernière rencontre durant une CAN.

Pour l’heure, les Marocains mènent « aux points », avec trois victoires et un nul, contre un seul succès égyptien. Les « Pharaons », sept fois champions d’Afrique (un record), devraient néanmoins avoir la faveur des pronostics lors de ce dernier quart de finale.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.