CAN 2017: la RD Congo s’assure la première place - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2017: la RD Congo s’assure la première place

media Junior Kabananga a été le joueur décisif de la RD Congo lors de cette phase de poules avec trois buts en trois rencontres. RFI/Pierre René-Worms

La RD Congo affrontait, ce mardi 24 janvier, le Togo, lors de la troisième et dernière journée du groupe C de la CAN 2017. Les Congolais n’avaient besoin que d’un point pour assurer leur qualification. Ils ont gagné avec la manière, 3-1, face à une sélection togolaise qui a montré ses limites physiques.

♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs.

De notre envoyé spécial à Port-Gentil,

Le stade de Port-Gentil a accueilli le match entre les Congolais et les Togolais dans une bonne ambiance, ce 24 janvier. L’enceinte de 20 000 places a été bien garnie avec des supporters euphoriques durant toute la rencontre. Tous les ingrédients étaient donc présents pour un beau spectacle.

La RDC sur les chapeaux de roues

Dès les premières minutes, les joueurs du Togo essayent de prendre le jeu à leur compte, car pour se qualifier, ils doivent remporter cette rencontre face aux Congolais. Leur domination stérile va toutefois pousser les Léopards à réagir par l’inévitable Junior Kabananga.

A la 28e minute, Junior Kabananga, lancé en profondeur par Chancel Mbemba, arrive à se défaire du marquage de Serge Gakpé. Il frappe du pied gauche en rentrant dans la surface et ne laisse ainsi aucune chance au portier Cédric Mensah. Une entame  difficile pour le gardien togolais, qui est entré en jeu quelques minutes plus tôt après la blessure du titulaire, Baba Tchagouni.

Le score à la fin de la première période reflète l’équilibre entre les deux équipes. La RD Congo a même une autre occasion de but flagrante. A la 45e minute, Junior Kabananga, encore lui, place un coup de tête, à la suite d’un corner. Le ballon finit sur le poteau du Togo.

Les Eperviers lâchent prise

La volonté de bien faire des Eperviers, commandés par l’entraîneur français Claude Le Roy, est visible sur le terrain. Tous les joueurs montrent de la détermination dans les duels. Mais physiquement, on sent que les Togolais sont à bout, qu'ils n’ont plus beaucoup de ressources.

D’ailleurs, c’est une erreur d’inattention qui va amener le deuxième but. A la 54e minute, sur un long dégagement en cloche des Congolais, c’est Firmin Mubele qui récupère le ballon, avec une défense togolaise totalement passive. L’attaquant de la RD Congo se présente seul face au gardien, qu’il lobe tout en subtilité. L’écart se creuse et la qualification se rapproche pour les Léopards.

Les Togolais ont un sursaut d’orgueil à la 69e minute. Kodjo Fo Doh Laba frappe pied gauche à l’entrée de la surface et trompe le portier congolais, Ley Matampi. Un but qui ne change toutefois rien à la situation. La RD Congo va en effet rétablir ses deux buts d’écart. A la 80e minute, sur la ligne des 16 mètres, Paul-José Mpoku tire un coup franc direct, imparable pour Cédric Mensah.

Le Togo n’aura pas démérité durant cette CAN 2017, en produisant un football attractif. Mais il n’aura remporté aucune rencontre. Quant à la RD Congo, avec 7 points, elle réussit le pari de terminer à la première place de ce groupe C qui, sur le papier, était certainement le plus difficile, et ce grâce à une victoire 1-0 face au Maroc, au nul 2-2 face à la Côte d'Ivoire, et à ce dernier résultat favorable, 3-1, face au Togo.

Le dimanche 29 janvier, la République Démocratique du Congo affrontera le deuxième du groupe D à Oyem, tandis que les Marocains joueront face au premier de cette même poule D à Port-Gentil.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.