CAN 2017: Réactions après le duel Côte d’Ivoire-RD Congo - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2017: Réactions après le duel Côte d’Ivoire-RD Congo

media Duel entre Wilfried Kanon, défenseur ivoirien, et Dieumerci Mbokani, l'attaquant congolais, lors de la rencontre entre la Côte d'Ivoire et la RD Congo à Oyem, le 20 janvier 2017 RFI/Pierre René-Worms

La Côte d’Ivoire et la RD Congo se sont quittées sur un nul, 2-2, à Oyem, lors d’un match comptant pour la seconde journée du groupe C de la CAN 2017. Les joueurs n’étaient pas forcément déçus et ils ont montré déjà une énormément envie d’en découdre avec leurs derniers adversaires respectifs.

[VIDEO] CAN 2017: revivez Côte d'Ivoire - RDC

♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs.

De notre envoyé spécial à Oyem,

Le duel au sommet de ce groupe C de la CAN 2017 aura tenu ses promesses. Des buts, de la tension et du spectacle : tous les ingrédients étaient réunis lors de cette rencontre qui s’est soldée par un match nul, 2-2, entre les Léopards et les Eléphants.

Les Congolais sont tout près de la qualification, mais ils ne préfèrent pas tirer des plans sur la comète.

Neeskens Kebano, attaquant des Léopards : « Si on nous avait dit qu’on ferait un nul, 2-2, à la fin de cette rencontre, je pense qu’on aurait signé. Mais après, je pense que ça a été un match à deux visages pour la RDC. En première mi-temps, on s’est bien trouvé et on les a mis en danger. En deuxième mi-temps, on leur a permis de revenir dans la partie et on a moins eu le ballon. Ils sont revenus à 2-2, et heureusement qu’il y a hors-jeu quand ils marquent le 3-2. On va repartir avec ce point important. Pour moi, évidemment que ça fait du bien de marquer [le premier but du match, Ndlr], c’est bien pour la confiance, mais ça aurait été encore mieux si on avait gagné. Il ne nous manque qu’un point pour nous qualifier ».

Dieumerci Mbokani, attaquant de la RDC : « Ce match nul, c’est un très bon point pour nous, maintenant il faut continuer à travailler. D’un côté, c’est une déception d’avoir encaissé deux buts, dont un à la fin du match. Face au Togo, on va devoir attaquer, on veut gagner, car on veut finir à la première place du groupe ».

Cédric Bakambu, attaquant de la RD Congo : « C’était le deuxième match de la compétition, du coup les deux équipes se sont un peu plus lâchées. On a assisté à une très grande rencontre. Les matches entre ces deux nations sont toujours tendus. L’entraîneur n’a même pas besoin de nous motiver, car nous étions déjà motivés au maximum. Au final, c’est le score idéal pour les deux sélections. On a une très bonne équipe, on a montré qu’on a un groupe composé de 23 joueurs. Le dernier match pourrait être une rencontre piège, mais on va essayer de bien le négocier en commençant par bien récupérer après ce duel face à la Côte d’Ivoire ».

Simon Deli: « Il n’y a plus de calculs à faire »

Du côté des Ivoiriens, la page du match face à la RD Congo est déjà tournée, car la rencontre décisive pour la qualification sera celle face au Maroc.

Simon Deli, défenseur des Eléphants : « C’était un match spécial pour moi, car c’était mon premier lors d'une Coupe d’Afrique. Ce n’était pas évident de rentrer dans ce genre de match, surtout quand on est mené 2-1. Mais on a quand même réussi à arracher le nul, c’est un point important. A chaque fois que l’entraîneur aura besoin de moi, je serai là. En tout cas, après ce match nul, on va tout donner face au Maroc pour arracher cette qualification. Il n’y a plus de calculs à faire. On va surtout se concentrer sur notre deuxième mi-temps face à la RD Congo, qui a été pas mal, pour continuer sur ces bonnes bases face aux Marocains ».

La dernière journée pour le groupe C de la CAN 2017 se déroulera le mardi 24 janvier. La Côte d’Ivoire affrontera le Maroc à Oyem, tandis que la RD Congo jouera face au Togo à Port-Gentil.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.