CAN 2017: l'effervescence monte au Gabon - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2017: l'effervescence monte au Gabon

media Samba, la mascotte de la CAN 2017, a déjà son billet pour le match d'ouverture, ce samedi 14 janvier à Libreville. Steve JORDAN / AFP

A 24 heures du coup d’envoi de la CAN Total 2017, qui se déroule au Gabon, les habitants de Libreville sentent la ferveur augmenter graduellement. Les supporters, bien que méfiants par rapport aux adversaires, voient leur équipe réussir une belle compétition, et même pour certains, la gagner.

De notre envoyé spécial à Libreville,

La Coupe d’Afrique des nations s’ouvre, ce samedi 14 janvier, à Libreville avec la rencontre qui va opposer le Gabon, pays hôte, et la Guinée-Bissau qui participe pour la première fois à cette compétition. Entre optimisme et scepticisme, les opinions varient parmi les Gabonais.

La fierté d’organiser la CAN

Pour la première fois de son histoire, le Gabon accueille seul une CAN après avoir partagé l’organisation en 2012 avec la Guinée équatoriale. Une compétition importante pour les fans de football. « C’est une fierté pour le pays, c’est une fierté d’organiser cette CAN. On est là pour la soutenir. Je vais me procurer des billets pour le match d’ouverture, il faut que j’y sois. Je pense que le stade sera plein, car nous sommes des supporters de football. On est là pour supporter les "Panthères". Je vois notre sélection en finale », assure Pierre, supporter gabonais.

Les supporters sont confiants, mais ils voudraient également que tout le monde soit impliqué. « J’aimerais que tous les Gabonais puissent aller au stade, qu’ils supportent l’équipe nationale. J’aimerais que notre pays soit bien considéré du côté sportif », déclare Jeff, supporter gabonais. Une autre habitante de Libreville surenchérit : « On trouve cette CAN assez calme assez simple. On ne la vit pas encore comme il le faut », admet Laïka.

Cependant tous les Gabonais ne sont pas forcément satisfaits de recevoir cette compétition, à cause du coût élevé investi pour recevoir l’épreuve de la Confédération Africaine de football (CAF). « Je m’en fiche de la CAN. Le pays a des problèmes financiers, le président sait que le pays ne va pas bien, et il organise une épreuve qui va coûter 500 milliards de francs CFA. Il n’y a pas d’écoles par exemple, et puis on l’avait déjà organisé en 2012 », souligne Emmanuel, un habitant de Libreville.

Le Gabon, champion d’Afrique

Les espoirs sont grands quant à une bonne prestation du pays hôte, qui pourrait remporter la compétition. « Le Gabon jouera la finale face au Cameroun. La sélection gabonaise a toujours battu le Cameroun dans ce genre de compétition », affirme Pierre, un habitant de Libreville. Pour arriver en finale, la sélection devra s’appuyer sur ses meilleurs joueurs et la star de l’équipe gabonaise est toute trouvée. « On attend beaucoup de notre meilleur joueur, Pierre-Emerick Aubameyang. C’est lui le meilleur élément de notre sélection », déclare Jeff, qui travaille au sein de l’organisation de l’épreuve.

Toutefois, d’autres supporters ne sont pas du même avis. « Je vois le Ghana et la Côte d’Ivoire en finale, comme en 2015. On sent que les deux pays ont quelque chose en plus que les autres n’ont pas », assure Jackson, un fan gabonais. Pour les supporters venus d’autres pays pour assister à la compétition, le vainqueur ne sera pas le pays qui reçoit cette CAN. « Je vois le Sénégal gagner ou peut-être le Ghana. La CAN, c’est une bonne chose, c’est la paix. En Afrique, il faut la paix. Tout le monde doit se lever et aller soutenir les joueurs de toutes les équipes », souligne Abdou, un béninois qui habite Libreville.

Il ne reste plus que 24 heures à attendre avant de se plonger pendant presque un mois au cœur de la Coupe d’Afrique des nations. En 2015, ce sont les « Eléphants » de la Côte d’Ivoire qui ont remporté le trophée.

Si la vidéo ne s'affiche cliquez ici


♦ Toute la CAN 2017, c’est sur afriquefoot.rfi.fr : le calendrier et les résultats, les matches en direct, les équipes, les joueurs

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.