Togo - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

L'ONU a annoncé vendredi soir 28 avril que le Front Polisario, mouvement indépendantiste au Sahara occidental, s'était retiré d'une zone tampon de la région, ouvrant la voie à une relance de négociations pour tenter de régler ce conflit vieux de plusieurs décennies.

Togo

media

Meilleure performance : quarts de finale (2013)
Nombre de participations : 7
Parcours en éliminatoires : 2e du groupe A, derrière la Tunisie, devant le Liberia et Djibouti.
Sélectionneur : Claude Le Roy (France)

Le premier tour de la CAN 2017 ne sera pas un tour de chauffe pour le Togo. Les Eperviers vont devoir affronter rien de moins que trois anciens champions d’Afrique : la Côte d'Ivoire, tenante du titre, la République démocratique du Congo et le Maroc. C'est donc dans la peau du petit poucet que les protégés de Claude Le Roy vont se glisser… Comme ils se sont faufilés par un trou de souris pour s'inviter en phase finale. C'est en effet lors de la dernière journée de la phase qualificative que le Togo a validé son billet pour le Gabon, en terminant parmi les meilleurs deuxièmes.

Pour affronter leurs redoutables adversaires, les Togolais n'auront pas de pression particulière. Qui pourrait leur en vouloir d'échouer alors que leur présence même dans le tournoi final tient quasiment du miracle ? Grand connaisseur du football africain et meneur d'hommes hors pair, Claude Le Roy saura sans nul doute tirer partie de cette situation…

Il reste que le Togo, déjà éliminé de la course à la Coupe du monde 2018, se présentera sans ces fameux matchs-référence qui permettent au jeu de se mettre en place et à l'équipe de se souder. Ajoutez à cela une grosse incertitude pesant sur le niveau actuel d'Emmanuel Adebayor – buteur providentiel des Eperviers, sans club depuis le début de la saison et à court de compétition – et vous en déduirez aisément que le Togo avance avec quelques questions.

LES 23 TOGOLAIS

Gardiens de but: Kossi Agassa (sans club), Cédric Mensah (Le Mans/France), Baba Tchagouni (Marmande/France) Défenseurs: Serge Akakpo (Trabzonspor/Turquie), Vincent Bossou (Young Africans/Tanzanie), Djene Dakonam (Saint-Trond/Belgique), Maklibe Kouloun (Dyto/Togo), Gafar Mamah (Dacia Chisinau/Moldavie), Sadate Ouro-Akoriko (Al Khaleej/Arabie saoudite), Hakim Ouro-Sama (AS Togo Port/Togo) Milieux de terrain: Lalawele Atakora (Helsingborg/Suède), Franco Atchou (Dyto/Togo), Floyd Ayité (Fulham/Angleterre), Ihlas Bebou (Fortuna Düsseldorf/Allemagne), Matthieu Dossevi (Standard Liège/Belgique), Alaixys Romao (Olympiacos/Grèce), Prince Segbefia (Goztepe Spor/Turquie), Henritsè Eninful (Doxa/Chypre) Attaquants: Serge Gakpé (Genoa/Italie), Emmanuel Adebayor (sans club), Komlan Agbeniadan (WAFA/Ghana), Razak Boukari (Châteauroux/France), Fo Doh Laba (RS Berkane/Maroc)

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.