RD Congo - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

RD Congo

media

Meilleure performance : 2 victoires (1968, 1974)
Nombre de participations : 17
Parcours en éliminatoires : 1er du groupe B, devant la République centrafricaine, l’Angola et Madagascar.
Sélectionneur : Florent Ibenge (RDC)

Après un long passage à vide, la République démocratique du Congo retrouve peu à peu son lustre d'antan, celui du temps où le pays s'appelait encore Zaïre et où, double champion d'Afrique, il avait pris part à la Coupe du monde 1974.

Avec une troisième place lors de la CAN 2015 et un second titre dans le CHAN, conquis au début de 2016, c’est incontestablement la sélection qui monte en puissance ces dernières années dans le football africain.

Pour côtoyer de nouveau les sommets, la RD Congo s'appuie sur une équipe complète : une défense toujours solide, malgré la retraite internationale du légendaire gardien de but Robert Kidiaba, et une attaque très efficace. Lors des six matchs de la phase éliminatoire pour la CAN 2017, les Léopards ont marqué la bagatelle de seize buts, soit le deuxième meilleur total tous groupes confondus. Dans la foulée, ils ont entamé leur campagne qualificative pour la Coupe du monde 2018 avec la même dynamique, en signant une nette victoire à domicile face à la Libye (4-0) et en s'imposant en Guinée (2-1).

Au Gabon, la RD Congo comptera sur ses cadres, le solide défenseur central Chancel Mbemba, le milieu Youssouf Mulumbu et Dieumerci Mbokani, buteur prolifique et meneur charismatique de l'équipe. Pour espérer durer dans le tournoi, les Léopards devront toutefois combattre des démons qui parfois les travaillent : impréparation et imbroglios qui ont valu ces dernières années de voir certains cadres annoncer la fin de leur carrière internationale avant de revenir sur leur décision. Dernier coup dur, le forfait de Yannick Bolasie, joueur ô combien important pour la RDC, après une grave blessure au genou, qui va l’éloigner des terrains pendant plusieurs mois.

LES 23 CONGOLAIS

Gardiens de but: Joël Kiassumbua (Wohlen FC/Suisse), Nicaise Kudimbana (Royal Antwerp/Belgique), Ley Matampi (TP Mazembe/RDC) Défenseurs: Merveille Bope (TP Mazembe/RDC), Issama Mpeko (TP Mazembe/RDC), Jordan Ikoko (Guingamp/France), Joyce Lomalisa (AS Vita Club/RDC), Chancel Mbemba (Newcastle/Angleterre), Fabrice Nsakala (Alanyaspor/Turquie), Marcel Tisserand (Ingolstadt/Allemagne), Gabriel Zakuani (Northampton/Angleterre) Milieux de terrainNeeskens Kebano (Fulham/Allemagne), Jacques Maghoma (Birmingham/Allemagne), Paul-José Mpoku (Panathinaikos/Grèce), Rémi Mulumba (Gazelec Ajaccio/France), Youssouf Mulumbu (Norwich/Angleterre) Attaquants: Jonathan Bolingi (TP Mazembe/RDC), Cédric Bakambu (Villarreal/Espagne), Jordan Botaka (Charlton/Angleterre), Dieumerci Mbokani (Hull City/Angleterre), Firmin Ndombe Mubele (Al Ahli SC/Qatar), Jérémy Bokila (Al Kharaitiyat/Qatar), Junior Kabananga (FC Astana/Kazakhstan)

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.