Kalifa Coulibaly, un Malien qui cartonne en Belgique - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Kalifa Coulibaly, un Malien qui cartonne en Belgique

media Kalifa Coulibaly, l'attaquant malien de Gent, face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, en Ligue Europa, le 20 octobre 2016. GENYA SAVILOV / AFP

L’international malien Kalifa Coulibaly, attaquant des Belges de Gent, flambe actuellement avec son équipe, ayant déjà marqué 10 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison 2016/2017. Une option de plus pour l’attaque des Aigles d’Alain Giresse.

Kalifa Coulibaly, âgé de 25 ans, est une des pièces maîtresses de l’équipe de Gent, connue dans le monde francophone comme La Gantoise. Depuis le début de l’exercice 2016/2017, l’international malien a été l’auteur de 10 buts, étant le meilleur buteur de son club toutes compétitions confondues. Il est prépondérant dans le onze belge, actuellement à la troisième place au classement du championnat, et toujours en course pour une qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. 

Une année prolifique en buts

L’attaquant malien effectue sa troisième saison en Belgique et il n’aura jamais atteint de telles statistiques. Lors de l’exercice 2014/2015, avec Charleroi, il marque 7 buts, puis lors de sa première année à Gent, en 2015/2016, il est l’auteur de 6 réalisations.

Au micro de RFI, Kalifa Coulibaly était satisfait de ce début de saison : « Cette année je me sens bien parce que j’ai beaucoup de temps de jeu, par rapport à la saison passée. Je prends du plaisir, le coach a confiance en moi, mes coéquipiers également, donc je fais de mon mieux ».

Le championnat n’est pas le seul objectif de l’équipe belge car elle réussit un excellent parcours en Ligue Europa. Actuellement à la troisième place du groupe H avec 5 points, Gent peut encore accrocher la deuxième place occupée par les Portugais du Sporting de Braga qui comptent 6 unités. Pour cela, il faudra battre les Turcs de Konyaspor. « On est satisfait de notre parcours en Ligue Europa, à part les deux matches face au Shakhtar. Mais lors des autres rencontres, on a été présents. Il nous reste encore un match et on va tout faire pour aller prendre des points face à Konyaspor en Turquie », assure l’attaquant malien.

Kalifa Coulibaly, l'attaquant de Gent, a marqué le premier but de son équipe face aux Portugais du Sporting de Braga (2-2), en Ligue Europa, le 24 novembre 2016. REUTERS/Francois Lenoir

Le Mali en ligne de mire ?

Un attaquant en forme, cela pourrait être intéressant pour la sélection du Mali avant la Coupe d’Afrique des nations, qui se déroule au Gabon à partir du 14 janvier. Pourtant Kalifa Coulibaly n’en fait pas une priorité. « Ma priorité, c’est mon club car c’est lui qui me donne tout. Quant à la CAN, si on m’appelle je serais heureux d’y aller, mais si on ne m’appelle pas, ce n’est pas la fin du monde. De toute façon je vais continuer à travailler ».

La sélection nationale reste tout de même un objectif pour l’attaquant. « J’ai toujours la CAN à l’esprit, mais je ne veux pas me prendre la tête. Je reste concentré sur mon club et ensuite on verra », dit-il simplement. Les Aigles pourraient-ils avoir besoin d’un élément prolifique comme Kalifa Coulibaly ? « On verra bien. Il faut déjà que l’on m’appelle. Ça serait bien, mais on ne sait pas, on verra ce qu’il va se passer », répond-t-il.

Quant au prochain champion d’Afrique, l’attaquant malien a un grand favori pour le titre : « Je dirais que la RDC a de grandes chances, parce qu’ils ont une bonne équipe. Ils sont solides défensivement et offensivement. Ils ont des joueurs de qualité ». Toutefois, il n’oublie pas les Aigles du Mali, qui devront surpasser quelques difficultés. « Il y a beaucoup de jeunes et il manque peut-être un peu d’expérience, analyse-t-il. Seydou Keita par exemple a arrêté, et les autres cadres sont souvent blessés. Je sais que le Mali ira de toute façon avec de l’optimisme ».

Kalifa Coulibaly, né à Bamako, qui s’impose en Belgique, a porté pour la dernière fois le maillot malien lors de la rencontre face au Soudan du Sud le 4 juin 2016 en éliminatoires de la CAN 2017. Dans quelques semaines il pourrait le revêtir.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.