Mondial 2018: l’Egypte s’impose au Congo et prend de l’avance sur le Ghana - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: l’Egypte s’impose au Congo et prend de l’avance sur le Ghana

media L'Egyptien Mohamed Salah buteur et passeur face au Congo Brazaville. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Vainqueur à l’extérieur sur la pelouse du Congo Brazzaville (2-1), l’Egypte occupe la première place du groupe E après le match nul (1-1) de son principal rival dans cette poule, le Ghana, face à l’Ouganda. Mohamed Salah a été l’homme décisif.

Après le match nul surprise du Ghana à domicile face à l’Ouganda vendredi 7 octobre, l’Egypte a réalisé une belle opération en allant s’imposer sur le terrain du Congo (2-1). Les Pharaons ont pourtant souffert à Brazzaville devant une équipe congolaise sans complexe qui a même ouvert le score à la 24e minute grâce à Férébory Doré. Sur un beau centre de Thievy Bifouma, le joueur d’Angers (Ligue 1, France) s’élevait plus haut que tout le monde dans la surface égyptienne et catapultait le ballon dans la cage d’Essam El Hadary.

Egypte-Ghana déjà décisif ?

Loin d’être assommée, l’Egypte reprend du poil de la bête et égalise au bon moment à quatre minutes de la mi-temps par l’incontournable Mohamed Salah, de la tête, à la réception d’un centre parfait du latéral gauche Abdul Shafy (41e).

C’est de nouveau grâce au joueur de l’AS Rome (Serie A, Italie) que l’Egypte prend l’avantage sur le terrain du Congo. Salah profite d’un contre rapide des Pharaons pour offrir une superbe passe en retrait à Abdalla El Said qui ne laisse aucun chance au portier des Diables rouges, Gildas Mouyabi.

C’est une victoire importante pour les hommes de Hector Cuper qui prennent la tête de leur poule devant le Ghana avec deux points d’avance. Les Pharaons pourraient même mettre 5 points d’avance sur leur principale menace dans ce groupe puisqu’ils reçoivent les Black stars au Caire pour la deuxième journée des éliminatoires en novembre prochain.

Pour le Mondial 2014, le Ghana avait barré la route à l’Egypte, en lui infligeant notamment un cinglant 6-1 à Accra lors du match retour décisif. Il y aura donc de la revanche dans l’air le 7 novembre prochain au Caire.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.