Mondial 2018: face au Mali, la Côte d’Ivoire frappe d’entrée - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Mondial 2018: face au Mali, la Côte d’Ivoire frappe d’entrée

media La joie des Ivoiriens vainqueurs du Mali 3-1 ISSOUF SANOGO / AFP

Malgré l’ouverture du score du Mali, la Côte d’Ivoire est parvenue facilement à battre son adversaire du jour avec trois buts inscrits en l’espace de dix minutes (3-1). Les Eléphants prennent la tête du groupe C.

Après le match nul entre le Gabon et le Maroc (0-0), la Côte d’Ivoire et le Mali entraient en lice dans cette première journée de la phase de groupes. Les Eléphants, champions d’Afrique en titre, devaient faire sans Yaya et Kolo Touré qui ont mis fin à leur carrière internationale.

Sambou Yatabaré dégaine, les Eléphants répliquent

Désormais sous les ordres de Michel Dussuyé, les Ivoiriens pouvaient compter sur les anciens cadres tels que Gervinho ou encore Serey Dié. Pourtant, dès la dixième minute, les Eléphants se sont mis en danger après un contre du Mali et un ciseau retourné de Mustapha Yatabaré qui oblige Gbohouo à une claquette. La domination malienne finit par payer: sur une balle en profondeur, Sambou Yatabaré trompe le gardien d’une frappe piquée splendide (18e). 

Ensuite, c’est un vrai retournement de situation avec trois buts en l’espace de dix minutes pour les hommes de Dussuyer. L’égalisation arrive à la 25e minute après une frappe du pied droit tout en puissance de Jonathan Kodjia. Sur un centre d’Aurier, Coulibaly veut dégager mais se troue complètement. Sa reprise du tibia trompe son propre portier (31e). C’est au tour de Gervinho d’enfoncer le clou avec une reprise de volée qui termine dans le petit filet (34e). Les champions d’Afrique tiennent leur rang. Les voilà déjà virtuellement en tête du groupe C. Avec deux buts d’avance sur les Aigles du Mali, les Ivoiriens n’ont plus qu’à gérer la situation, d’autant plus à domicile.

Et de fait, la deuxième période n’a pas donné lieu à autant d’intensité. Les hommes d’Alain Giresse quittent la Côte d’Ivoire sur une défaite alors que tout avait si bien commencé.


Les réactions :

« Le Mali nous a mis en difficulté et nous avons su tirer parti d’un temps fort (3 buts en 10 minutes, ndlr). Nous avons été réalistes. Je suis heureux pour l’équipe. Nous avons bien débuté cette phase de groupe », commente Michel Dussuyer au micro de RFI.

« Nous n’avons pas su profiter de l’avantage du score. Nous avons manqué de maturité face à la Côte d’Ivoire. Il va falloir relever la tête et se remettre au travail », dit de son côté Alain Giresse.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.