Ligue des champions CAF: Zamalek-Mamelodi Sundowns en finale - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Ligue des champions CAF: Zamalek-Mamelodi Sundowns en finale

media Duel entre le Sud-Africain Thabo Nthethe du Mamelodi Sundowns (gauche) et l'Egyptien Shikabala du Zamalek (droite) lors de la victoire du Mamelodi Sundowns sur le terrain du Zamalek, 2-1, en phase de groupes de la Ligue des champions. MOHAMED EL-SHAHED / AFP

La finale de la Ligue des champions va opposer les Egyptiens du Zamalek et les Sud-Africains du Mamelodi Sundowns les 14 et 21 octobre 2016.

Le verdict des demi-finales est tombé ce samedi 24 septembre. Le Zamalek et le Mamelodi Sundowns se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des champions en éliminant respectivement le Wydad Casablanca et le Zesco United.

Le Zamalek se qualifie dans la douleur

Cette demi-finale semblait déjà jouée après la victoire 4-0 du Zamalek à l’aller. Pourtant le Wydad Casablanca ne s’avoue pas vaincu et entre tambour battant au stade Moulay Abdellah à Rabat. En à peine vingt minutes, les Marocains vont marquer à deux reprises, tout d’abord par le Libérien William Jebor de la tête (12’) après un centre d’Ismail El Haddad, et ensuite par le Marocain Ismail El Haddad, lui-même, qui, de la tête après un centre de Salaheddine Saidi, donne deux buts d’avance au Wydad Casablanca (19').

Le Zamalek va réagir à la 35e minute avec un but signé de l’Egyptien Bassem Morsy qui détourne le ballon dans les filets de la poitrine après un centre de Stanley Ohawuchi. Le club du Caire pense avoir fait le plus dur, mais c’est sans compter sur la volonté des joueurs du club marocain.

Avant le coup de sifflet de l’arbitre à la mi-temps, William Jebor marque un second but personnel après un centre, à nouveau, d’Ismail El Haddad. Le Libérien reprend le ballon dans la surface et ne rate pas l’occasion de donner deux buts d’avance à son équipe, 3-1 pour le Wydad.

La deuxième période est sur le même rythme que la première. Les joueurs de Casablanca n’abandonnent pas. L’attaquant congolais Fabrice Ondama va marquer un doublé en sept minutes. A la 56e minute, il marque son premier but d’une belle frappe du pied droit qui ne laisse aucune chance au gardien, Ahmed El-Shenawy, puis sur penalty à la 63e après une main dans la surface de l’Egyptien Ali Gabr.

A ce moment-là, les Marocains ne sont plus qu’à un but de la qualification. Le Wydad Casablanca va pousser pour trouver la faille, mais va également laisser des espaces défensivement, dont les Egyptiens vont profiter.

A la 81e minute, le Nigérian Stanley Ohawuchi, lancé en profondeur par le milieu de terrain Ayman Hefny, dribble deux joueurs puis frappe pied droit et trompe le gardien, Zouhair Laaroubi.

Le score ne bougera plus : victoire 5-2 pour le Wydad Casablanca, mais insuffisante pour se qualifier pour la finale de la Ligue des Champions. Le Zamalek va disputer sa 7e finale de Ligue des Champions, le club égyptien en a gagné déjà cinq (1984, 1986, 1993, 1996 et 2002).

Mamelodi Sundowns en finale après deux éliminations

Les Sud-Africains du Mamelodi Sundowns ont battu 2-0 les Zambiens du Zesco United au stade Lucas Moripe à Pretoria, en Afrique du Sud, et se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions. Les buts ont été marqués par l'attaquant libérien Anthony Laffor (5') et par l'attaquant sud-africain Percy Tau (64').

On notera que la rencontre a été plutôt équilibrée entre les deux équipes et que la différence s’est faite dans le réalisme. Les Sud-Africains ont été plus précis dans la finalisation des actions offensives avec deux buts tandis que les Zambiens ont touché la transversale par Jackson Mwanza à la 17e minute et ont vendangé beaucoup d’occasions de but.

Il faut rappeler que lors du match aller de cette demi-finale, le Zesco avait gagné 2-1 face au Mamelodi à Ndola, résultat insuffisant pour les Zambiens.

Le Mamelodi Sundowns se retrouve donc en finale face aux Egyptiens du Zamalek alors qu’ils ont déjà été éliminés deux fois. L’histoire peut paraître incroyable, mais les Sud-Africains ont été éliminés de la Ligue des champions puis de la Coupe de la confédération.

En huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Mamelodi Sundowns perd 1-0 à l’extérieur face à l’ AS Vita Club de la République démocratique du Congo, puis gagne 2-1 à domicile mais est éliminé à cause du but à l’extérieur.

Reversés en Coupe de la confédération, les « Brazilians » gagnent à domicile sur le score de 3-1, mais sont battus à l’extérieur 2-0 face aux Ghanéens du Medeama. Ils sont à nouveau éliminés à cause du but à l’extérieur.

Deux éliminations mais l’histoire ne s’arrête pas là. La Confédération africaine de football annonce la disqualification de l’AS Vita Club en Ligue des Champions, juste avant le tirage au sort de la phase de groupes, le 24 mai 2016. Le club de Kinshasa a aligné Idrissa Traoré lors des tours précédents, alors que le Malien était censé être suspendu. C’est son ancienne équipe, le Stade malien, qui a porté l’affaire à la connaissance de la CAF. Cette dernière a donc décidé de repêcher le Mamelodi Sundowns pour la phase de groupes.

Intégrés dans le Groupe B, ils finissent à la première place et en demi-finale ils éliminent les Zambiens du Zesco United.

Les Sud-Africains disputeront leur deuxième finale de Ligue des champions après celle perdu en 2011 face à un club… égyptien, Al Ahly. Le Mamelodi Sundowns avait fait match nul 1-1 à domicile, avant de s’incliner 3-0 à l’extérieur.

Finale : Mamelodi Sundowns-Zamalek

Le match aller de la finale se disputera le 14 octobre en Afrique du Sud puis le match retour se déroulera le 21 octobre en Egypte.

Les Sud-Africains du Mamelodi Sundowns partent avec un petit avantage car lors de la phase de groupes, les deux équipes étaient dans le groupe B. Ils ont gagné à l’extérieur sur le score de 2-1 puis à domicile 1-0. Deux victoires en deux matchs pour les « Brazilians » qui devront toutefois se méfier du club du Caire car une finale, c’est une autre histoire.
 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.