La fondation Didier Drogba accusée de fraudes par le «Daily Mail» - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La fondation Didier Drogba accusée de fraudes par le «Daily Mail»

media Didier Drogba. AFP PHOTO /FREDERIC J.BROWN

L'ancien international ivoirien Didier Drogba a annoncé jeudi qu'il allait poursuivre en justice le Daily Mail pour un article dans lequel le tabloïd anglais accuse sa fondation de n'avoir utilisé pour la bonne cause qu'une infime minorité des dons récoltés en Grande-Bretagne.

Dans une enquête, le quotidien britannique Daily Mail s’est intéressé à la fondation de l’ancien international ivoirien Didier Drogba. Selon le tabloïd anglais, la majorité des fonds recueillis par sa fondation n'aurait pas servi la cause qu'elle est censée défendre.

Moins de 1% des sommes reçues auraient été dépensées

Sur les 1,7 millions [2,13 millions d’euros, ndlr] de livres sterling récoltées grâce notamment aux donations de Franck Lampard, John Terry ou encore Roger Federer, seulement 14 115£ auraient été utilisées. Ce qui ferait que moins de 1% des sommes reçues auraient été dépensées. « Des stars et des hommes d’affaire ont donné plus de 1,7 millions de livres sterling à la fondation de l’ancien joueur de Chelsea. Pourtant, étrangement, les comptes montrent que 14 115 livres [17 700 euros] seulement ont été dépensées dans des causes humanitaires », explique ainsi le Daily Mail.

L’argent de la fondation Drogba doit servir à la construction d’hôpitaux et aussi aider les enfants défavorisés de Côte d’Ivoire. « La fondation avait annoncé que les fonds récoltés permettraient de construire au moins cinq cliniques en Côte d’Ivoire mais une seule a été construite et celle-ci est toujours vide, sans personnel et sans équipement », avance le Daily Mail. Le quotidien avance que 439 321£ (550 000 euros, ndlr) auraient été en revanche dépensés pour organiser des fêtes très coûteuses afin de lever des fonds. La fondation Didier Drogba, lancée en 2007, a-t-elle abusé ses donateurs ?

A la suite des allégations du Daily Mail, la fondation créée par l'ancienne star de Chelsea et de Marseille fait depuis mercredi l'objet d'une enquête par l'organe de surveillance des œuvres de charité au Royaume-Uni.

« Je n’ai commis aucune fraude »

Le joueur de l'Impact de Montréal a réagi à ses allégations en publiant un communiqué. « Je n’ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge », assure l'ancien Eléphant. Il précise avoir envoyé au Daily Mail, avant la publication de cette enquête, « 67 pages de documents indiquant que leurs informations étaient incorrectes et diffamatoires ». « Leur tentative de détruire le travail que j'ai fait avec la fondation ne va pas me dissuader et ne m'empêchera pas de continuer le travail que j'ai commencé », écrit Didier Drogba.

« Les accusations du Daily Mail semblent être dues au fait que la fondation n'a pas encore dépensé les fonds des différentes donations en Angleterre d'un montant de 1,7 million (de livres). Ces fonds serviront au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel », ajoute Didier Drogba, en dénonçant un article « irresponsable » qui « remet en cause la vie de milliers d'enfants africains ».

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.