Christian Gourcuff et l’Algérie, c’est fini - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Christian Gourcuff et l’Algérie, c’est fini

media Christian Gourcuff a quitté les Verts. FAROUK BATICHE / AFP

Le sélectionneur de l'équipe algérienne Christian Gourcuff a officiellement résilié son contrat avec la Fédération Algérienne de Football (FAF) ce dimanche 3 avril après un accord à l'amiable entre les deux parties. Il aura vécu avec les Verts une Coupe d'Afrique des nations.

C’était dans les tuyaux depuis un moment. Cette fois c’est fait. L'entraîneur français Christian Gourcuff a décidé de quitter la sélection algérienne qu'il dirige depuis l'été 2014. Après une rencontre ce dimanche matin avec Mohamed Raouraoua, président de la Fédération algérienne de football, le technicien breton a obtenu un accord à l'amiable pour pouvoir quitter les Fennecs dès maintenant et sans contrepartie.

Une rupture déjà évoquée en octobre dernier

Après la quatrième journée de qualification pour la CAN 2017 au Gabon où l’Algérie avait fait match nul en Éthiopie (3-3), Christian Gourcuff avait fait part à ses joueurs, dans l'avion qui les ramenait mardi 29 mars d'Addis-Abeba, de sa volonté de partir. Avec trois victoires et un match nul, l'Algérie domine son groupe des qualifications pour la CAN 2017. Mais les Verts doivent encore patienter pour assurer leur qualification.

Une rupture entre Gourcuff et les Verts avait déjà été évoquée en octobre dernier à la suite de deux matchs amicaux face à la Guinée (défaite 2-1) et au Sénégal (1-0) qui lui avaient valu une déferlante de critiques. A l'époque, son nom avait également circulé pour succéder à Hervé Renard comme entraîneur de Lille.

L'environnement de travail a largement déplu à Christian Gourcuff. Il ne s’est pas senti en phase avec la politique de la fédération, sur laquelle il n'avait aucune prise, contrairement à ce qui était initialement prévu. Ses mauvaises relations avec la presse algérienne ont aussi pesé dans la balance. Il faut se souvenir que son prédécesseur avait eu à plusieurs reprises des mots difficiles pour les journalistes algériens qu’il accusait notamment de « menteurs ». Au Brésil lors de la Coupe du monde, les conférences de presse ont été souvent houleuses pour Vahid Halilhodzic.

Le soutien des joueurs, les critiques de la presse locale

Successeur du « héros » Halilhodzic, qui a mené pour la première fois de son histoire l'Algérie en huitièmes de finale de la Coupe du monde en 2014, Gourcuff, qui était présent au Brésil, n'a jamais réussi à rentrer dans le cœur des supporters des Fennecs. Encore moins dans celui de la presse locale, qui lui reproche un système de jeu trop rigide. Mais les joueurs de l’équipe nationale lui ont toujours reconnu son travail et l’ont soutenu à chaque instant.

« On s'entend super bien avec lui, et il s'entend bien avec nous », disait Walid Mesloub après la deuxième confrontation contre l’Ethiopie. « Au niveau des joueurs, de la chaleur humaine, des relations que j'ai avec eux, ce que je vis est exceptionnel. J'ai pourtant eu des très bons groupes à Lorient, mais là, ça dépasse tout », a raconté Gourcuff dans les colonnes du Télégramme à son retour d’Addis-Abeba. Gourcuff s'était engagé jusqu'en 2018 dans l'espoir de participer à la Coupe du monde en Russie.

Avec la génération dorée des Brahimi, Feghouli, Bentaleb, Mahrez ou encore Ghoulam, Christian Gourcuff n'a pas réussi à mener la sélection vers le sacre en Coupe d'Afrique des nations 2015 en Guinée équatoriale alors que les Fennecs faisaient figure d'ultra-favoris. « L’intérim sera assuré par M. Neghiz Nabil, entraîneur national adjoint », annonce la Fédération algérienne de football sur son site internet.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.