Présidence de la Fifa: Infantino ne renonce pas aux voix de l’Afrique - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Plus de dix personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans une attaque à l'arme blanche près de Tokyo commise dans la nuit de lundi à mardi, rapporte l'agence de presse japonaise Kyodo citant la police. L'attaque s'est produite dans un centre pour handicapés de Sagamihara, une ville située dans la préfecture de Kanagawa, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Tokyo. L’agence Kyodo précise qu'un suspect a été arrêté.

Présidence de la Fifa: Infantino ne renonce pas aux voix de l’Afrique

Gianni Infantino, candidat à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa), a déclaré qu’il comptait sur le soutien des fédérations africaines, lors de l’élection du 26 février 2016 à Zurich. « J’ai confiance en le fait d’avoir du soutien en Afrique », a déclaré le Secrétaire général de la confédération européenne (Uefa). « Je pense que j’aurais la majorité des votes africains », a ajouté le Suisse qui était au Cap, en Afrique du Sud, à l’invitation d’un autre candidat, Tokyo Sexwale. La Confédération africaine de foot (CAF), qui représente le plus grand nombre de voix à la Fifa, a réclamé le soutien de ses 54 fédérations membres au candidat Bahreïni Cheikh Salman bin Ebrahim Al Khalifa.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.