Foot: une vidéo d’insultes avec Serge Aurier crée la polémique - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Foot: une vidéo d’insultes avec Serge Aurier crée la polémique

media L'Ivoirien Serge Aurier. Reuters / Gonzalo Fuentes

Le footballeur Serge Aurier est en pleine tourmente suite à la diffusion d’une vidéo où il insulterait son entraîneur au Paris Saint-Germain (PSG), Laurent Blanc. L’Ivoirien s’en prendrait également à ses coéquipiers Zlatan Ibrahimovic, Angel Di Maria et Salvatore Sirigu. Le défenseur a été écarté par le PSG à titre conservatoire pour ses propos « inadmissibles ».

Le footballeur Serge Aurier vient-il de commettre un suicide médiatique et sportif ? Ou a-t-il été victime d’un trucage sur Internet ? Le défenseur du Paris Saint-Germain (PSG) est en tout cas en pleine tourmente suite à la diffusion d’une vidéo d’une quarantaine de minutes, sans doute filmée ce 13 février 2016 avec l’application Periscope.

L’Ivoirien y qualifierait entre autres son entraîneur au PSG, Laurent Blanc, de « fiotte » [un terme injurieux utilisé pour qualifier l'homosexualité, Ndlr], répondant ainsi à des questions d’internautes posées à voix haute par un ami, présent à ses côtés. Des termes insultants entendus alors que le latéral droit n’apparaît pas totalement dans le champ de la caméra, à ce moment précis.

Des coéquipiers également ciblés

Assis hors-champ, Serge Aurier enchaîne les dédicaces face caméra et les propos limites. Serge Aurier y taclerait ainsi plusieurs coéquipiers. A une question sur l’Argentin Angel Di Maria, le joueur de 23 ans répondrait : « C'est un guignol. ». Concernant le choix du gardien de but titulaire du PSG, entre Kevin Trapp et Salvatore Sirigu, le champion d’Afrique 2015 rétorquerait « Trapp ! Sirigu il est « guez » ! (nul, Ndlr) ».

Zlatan Ibrahimovic, le joueur vedette du PSG, n’est pas épargné. Serge Aurier assure que le Suédois n’a pas d’autorité sur lui : « Zlatan, c'est une bête, mais (ne) t'inquiète pas qu'avec nous, il (ne) fait pas le relou (sic), c'est une gentille bête (sic). »

Mis à pied avant PSG-Chelsea

Un peu plus tard, ce dimanche 14 février, le PSG a donc mis à pied « à titre conservatoire » l'intéressé pour ses « insultes inadmissibles ». Serge Aurier aurait tout d'abord évoqué des trucages sonores avant d’admettre ses torts.

Absent lors de l’entraînement, le matin-même, l’Ivoirien est ainsi écarté pour le match de coupe d’Europe face à Chelsea. Cette polémique intervient en effet à deux jours d’un crucial huitième de finale aller de Ligue des champions face au club anglais. Elle tombe également quelques jours après la prolongation de contrat de Laurent Blanc, souvent accusé de manquer d’autorité auprès de ses joueurs.

Serge Aurier, un récidiviste

Serge Aurier
n’en est pas à sa première vidéo polémique. En mars 2015, il s’était filmé en train d’insulter l’arbitre d’un 8e de finale retour de Ligue des champions, entre le PSG et Chelsea. Une rencontre à laquelle l’ex-Toulousain n’avait pas participé.

Le joueur formé à Lens avait par la suite été suspendu par la confédération européenne (Uefa). Depuis, Serge Aurier avait pourtant réalisé des performances de très haut niveau, s’imposant comme l’un des meilleurs défenseurs latéraux au monde. Même si dans la vidéo tournée ce samedi, il affirme ne pas être le « meilleur » à son poste. Peut-être la seule réponse consensuelle de l’Ivoirien dans cette vidéo qui risque de lui coûter très cher...

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.