Présidence de la Fifa: le Soudan du Sud soutiendra Infantino - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

Le président américain a présenté lundi soir la nouvelle stratégie des Etats-Unis pour l'Afghanistan, «la plus longue guerre de l'histoire américaine», a-t-il dit. Estimant qu'un retrait des troupes créerait un «vide» qui pourrait profiter aux terroristes, Donald Trump a rappelé que le soutien des Américains à Kaboul n'était pas «un chèque en blanc». Evoquant la situation dans la région, il a tenté de mettre la pression sur le Pakistan voisin qui, a-t-il déclaré, «est souvent un refuge pour les agents du chaos, de la violence et de la terreur». Le Pakistan a «beaucoup à perdre» s'il continue d'abriter des «terroristes», a averti Donald Trump, qui s'est par ailleurs dit ouvert à un accord politique avec certains talibans.

Présidence de la Fifa: le Soudan du Sud soutiendra Infantino

La Fédération du Soudan du Sud (SSFA) compte braver les consignes de la Confédération africaine de football (CAF) qui a appelé à voter en faveur du Cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, lors de l’élection du président de la Fédération internationale (Fifa), le 26 février. « Nous supportons Gianni Infantino (secrétaire général de la confédération européenne, Ndlr) pour la présidence de la Fifa, a écrit le président de la SSFA, Chabur Goc Alei, dans un communiqué transmis à l'AFP. Nous estimons que son projet est le meilleur pour notre fédération, pour l'Afrique et le monde. Je pense que d'autres collègues en Afrique le soutiendront car il est la personne parfaite pour ce travail ».

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.