Chan 2016: la Fédération gabonaise lamine les Panthères A’ - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Chan 2016: la Fédération gabonaise lamine les Panthères A’

media Le défenseur gabonais Georges Ambourouet. Courtesy of cafonline

La Fédération gabonaise a lourdement sanctionné plusieurs membres de l’équipe nationale A’ du Gabon, suite à leur « piètre participation » lors du Chan 2016. Le sélectionneur Stéphane Bounguendza a été limogé, tandis que trois joueurs ont été radiés à vie de toutes sélections.

La Fédération gabonaise de football (Fégafoot) a eu la main lourde, deux semaines après la triste élimination de l’équipe nationale locale au premier tour du Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016).

La Fégafoot évoque la « piètre participation » des Panthères A’ pour justifier le limogeage quasi-intégral du staff dirigé par Stéphane Bounguendza. Le sélectionneur et ses adjoints paient des « résultats très insuffisants et des objectifs non atteints », indique un communiqué.

Trois joueurs radiés à vie

Mais le sort réservé à six joueurs est nettement plus marquant. Trois d’entre eux sont ainsi radiés à vie de toutes sélections, « pour comportement indigne et déshonorant, en sus de propos irrévérencieux tenus ». Il s’agit des défenseurs Edmond Mouele et Stévy Nzambe, ainsi que de l’attaquant Abdou Djamilou Atchabao.

La Fégafoot ne détaille pas les incartades reprochées aux trois joueurs suspendus à vie, ni celles attribuées aux trois autres suspendus temporairement. L’attaquant Allen Dorian Nono et le milieu de terrain Wils Vladimir Aworet Ogoula écopent de deux ans de suspension, dont un avec sursis, « pour comportement indigne et déshonorant », tandis que le jeune attaquant Mario Mandrault est sanctionné d’un an avec sursis.

La Fégafoot va s’expliquer

Le président de la Fégafoot, Pierre Alain Mounguengui, dressera le bilan de ce Chan 2016 lors d’une conférence de presse, lundi 8 février. Le parcours des Panthères A’ était en effet au centre d’une réunion extraordinaire du Comité exécutif, ce 6 février.

Le Gabon disputait le Championnat d’Afrique des nations pour la troisième fois et visait les demi-finales du Chan 2016, après avoir atteint les quarts de finale en 2014. Les Panthères A’ avaient toutefois quitté le Rwanda après une lourde défaite 4-1 face à la Côte d’Ivoire (groupe A).

Le Gabon organisera la Coupe d'Afrique des nations 2017 dans un an et plusieurs joueurs présents au Chan 2016 espéraient se faire remarquer afin de disputer la CAN 2017 à domicile.

CHAN 2016: LE DOSSIER DE RFI

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.