Chan 2016: la Guinée n’a rien à perdre face à la RDC - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Chan 2016: la Guinée n’a rien à perdre face à la RDC

media Le Guinéen Aboubacar Sylla (à gauche) et le Nigérien Boureima Abdoulaye. Courtesy of cafonline

RD Congo-Guinée sera l’affiche de la première demi-finale au Stade Amahoro de Kigali, mercredi 2 février à 14h TU. Si la RDC part favorite, la Guinée n’a pas l’intention de laisser passer sa chance d'accéder à la finale.

Pour sa première participation à une phase finale du Championnat d’Afrique des nations, le Syli national va en découdre ce mercredi à Kigali en demi-finale, avec la RD Congo, tombeur du pays hôte, le Rwanda. La Guinée n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin.

La Guinée peut-elle encore compter sur Abdoul Aziz Keita ?

« On a fait un coup d'essai qui est devenu un coup de maître ! Aller en demi-finale, c'est déjà une bonne chose, mais comme j'aime bien le dire, l'appétit vient en mangeant ! On va maintenir la pression pour aller un peu plus loin. L'objectif maintenant, c'est d'aller en finale », explique l’entraîneur Kanfory Lappé Bangoura. Le coach pourra compter sur son gardien Abdoul Aziz Keita qui a été l’auteur de deux arrêts pendant la séance de tirs au but face à la Zambie. Il a même tiré le penalty de la victoire !

Seulement voilà, sur la route des Guinéens vers la finale, se dresse maintenant la République Démocratique du Congo, victorieuse du premier Chan en 2009 et qui n’a jamais fait moins bien que quart de finaliste. Les hommes de Florent Ibenge n’ont pas non plus l’intention de passer à côté… Pourtant, le coach des Léopards n’a pas envie de parader et reste sur ses gardes.

Florent Ibenge a perdu Héritier Luvumbu

Les Congolais favoris, tout le monde le prétend, sauf lui. « Le Rwanda c'était un match très physique, avec des ballons qui sautaient le milieu de terrain. Tout le contraire des Guinéens, les Brésiliens de l'Afrique ! Ça repart balle au pied, ça joue court, donc cela sera un autre match et il faudra développer un autre jeu pour pouvoir passer. Il faudra non seulement mettre notre jeu en place, mais aussi contrecarrer le leur. Ça fait beaucoup de difficultés ! » Comme le dit le proverbe : « un homme averti en vaut deux ».

De plus, Florent Ibenge a perdu son meilleur attaquant, Héritier Luvumbu. L’avant-centre des Léopards a été blessé lors du match qui opposait la RDC au Rwanda, comptant pour les quarts de finale. Dans l’autre camp, la Guinée a retrouvé Alseny Camara qui a purgé sa suspension.
 

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.