Chan 2016 : les Aigles du Mali s'envolent pour les demi-finales - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Chan 2016 : les Aigles du Mali s'envolent pour les demi-finales

media Le Malien Ahmed Marius Assoko. Courtesy of cafonline

Considérés comme les favoris du tournoi, les joueurs tunisiens se sont inclinés face au Mali qui a crânement tenté sa chance. Les Tunisiens, vainqueurs de l'édition 2011, se sont inclinés 2-1 ce dimanche 31 janvier.

Si les Aigles du Mali ont dû courir après le score un long moment, leur pugnacité à fini par payer. Ils sont venus à bout de la Tunisie. Ce sont pourtant eux qui s'étaient montrés dangereux avec le premier tir cadré d'Abdoulaye Diarra au quart d’heure, mais Rami Jeridi était sur la trajectoire.

C’est sur la relance que les Tunisiens vont faire la différence. Saad Bguir déborde et centre pour Ali Monser qui place une superbe tête plein cadre (14e minute). La Tunisie aurait pu doubler la marque, si Diarra n’avait pas sorti le tir du gauche de Maaloul servi dans la surface à la 35ème minute.

« La Tunisie joue l’attente, le Mali en profite »

Si la Tunisie menait logiquement par un but à zéro à la pause, les Aigles de Carthages se sont donc fait rattraper à la 70e minute sur un penalty transformé par Dieng suite à une faute de main dans la surface.

Les Aigles sont maintenant lancés et, après avoir tiré juste au-dessus de la transversale à la 75ème, Abdoulaye Diarra croise une frappe du droit qui bat de nouveau Jedidi (80e minute). « On a tout fait pour déjouer les plans de la Tunisie. Nous sommes heureux et notre objectif est d’aller en finale. Comme aujourd’hui, on va relever le défi contre la Côte d’Ivoire », raconte l’attaquant malien Mamadou Coulibaly.

Les Maliens sortent le lauréat de l’édition 2011 et atteignent pour la première fois le dernier carré. « Dans une telle compétition, un but d’avance ne suffit pas pour gagner le match et les Maliens ont su gérer la fin de cette rencontre. Nous sommes venus ici pour remporter ce Chan et c’est une déception », commente Rami Jeridi, le portier tunisien.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.