Le Gabon et la Côte d’Ivoire doivent lancer leur Chan 2016 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Le Gabon et la Côte d’Ivoire doivent lancer leur Chan 2016

media Les Ivoiriens lors des éliminatoires du Chan 2014. AFP PHOTO/PIUS UTOMI EKPEI

Les équipes du Gabon et de la Côte d’Ivoire doivent lancer leur Championnat d’Afrique des nations 2016, après une première journée décevante dans le groupe A du Chan 2016. Les Gabonais affrontent les Rwandais, hôtes de la compétition, tandis que les Ivoiriens jouent contre les Marocains, ce mercredi 20 janvier à Kigali.

De notre envoyé spécial à Kigali,

Les Gabonais et les Ivoiriens doivent réaliser une bonne performance, ce mercredi à Kigali, ou ils risquent de faire leurs valises dès la fin du premier tour du Chan 2016.

Les Panthères du Gabon sont certes dans une position moins délicate que celle des Eléphants de Côte d’Ivoire, après leur match nul 0-0 face au Maroc, lors de la première journée du groupe A. Mais le football développé par les protégés de Stéphane Boungueundza est pour le moment loin du niveau habituel du Gabon. « Lors du premier match d’une compétition, on est toujours un peu prudents, explique le sélectionneur. Mais là, on n’a plus le choix. Il faut tout donner pour essayer de remporter ce match face au Rwanda. »

Face aux Rwandais, il faudra donc se lâcher davantage en attaque, tout en restant concentré en défense, indique le technicien : « C’est une très belle équipe, avec des attaquants véloces, qui font mal lors des contre-attaques. » Il ajoute : « Mais je préfère encore jouer contre le Rwanda que contre le Maroc, dont le style de jeu, basé sur la technique, nous déstabilise plus souvent. »

« Il ne faut pas se poser de questions »

Les Ivoiriens, qui aiment aussi pratiquer un jeu rapide et au sol, sont donc prévenus, avant de défier les Marocains au Stade Amahoro, ce mercredi. Lors de leur première sortie, les coéquipiers de Serge Nguessan s’étaient montrés joueurs mais avaient été un peu naïfs face à la sélection rwandaise (0-1).

Le capitaine de l’équipe ivoirienne assure pourtant que cette défaite est oubliée. « Je ne suis plus trop vexé, lâche-t-il. On doit relever la tête, de toutes les façons, et bien entamer ce match contre les Marocains. […] Le Maroc, on sait qu’ils ont beaucoup de joueurs qui évoluent au Raja et au Wydad Casablanca. On sait que beaucoup de bons joueurs évoluent dans leur championnat. Mais il ne faut pas trop se focaliser là-dessus. Il ne faut pas se poser de questions, il faut gagner, c'est tout ».

CHAN 2016: LE CALENDRIER DU TOURNOI

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.