Chan 2016 : la Côte d’Ivoire prend l’avantage - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Chan 2016 : la Côte d’Ivoire prend l’avantage

media

L’équipe de Côte d’Ivoire a battu celle du Maroc 1-0 au premier tour du Championnat d’Afrique des nations, ce 20 janvier à Kigali. Un résultat qui place provisoirement les Ivoiriens à la deuxième place du groupe A (derrière un Rwanda déjà qualifié) avant de défier le Gabon, le 24 janvier.

De notre envoyé spécial à Kigali,

Les Ivoiriens ont en quelque sorte fait l’exact inverse de ce qu’ils avaient réalisé lors de leur premier match en Championnat d’Afrique des nations 2016. Alors qu’ils avaient plutôt bien joué mais manqué d’efficacité face au Rwanda, la sélection dirigée par Michel Dussuyer a moins convaincu face à celle du Maroc. En revanche, elle a fait preuve de réalisme offensif, ce 20 janvier à Kigali.

L’équipe de Côte d’Ivoire ouvre en effet le score juste avant la pause, sur penalty. Un tirage de maillot du défenseur Abderrahim Achchakir sur l’attaquant Junior Atcho Hemann est sanctionné par l’arbitre Bamlak Tessema Weyesa. Yannick Zakri Krahire se charge de prendre le gardien Mohammed Amine Bourkadi à contre-pieds : 1-0, 45e+2.

Avant ce but, les Marocains ont plutôt dominé les débats et se sont procuré les meilleures occasions de marquer. A la 26e minute notamment, l’attaquant Abdeladim Khadrouf a repris un centre de Mourad Batna avec une talonnade. Mais le gardien Badra Ali Sangaré ne s’est pas laissé surprendre par cette belle inspiration.

Sangaré est en revanche battu lorsque, sur un coup franc du remuant et précis Mourad Batna, le ballon s’écrase sur la barre transversale (69e).

Une finale face au Gabon

En seconde période, les Ivoiriens ont procédé par contre-attaque mais ont manqué de justesse, que ce soit dans leurs dernières passes ou dans leurs tirs. Le capitaine Yao Nguessan, qui effectuait son retour de suspension, a abattu un travail considérable à la récupération et à la relance. Mais l’équipe de Côte d’Ivoire n’est pas parvenue à creuser l’écart.

Qu’importe : la voilà deuxième du groupe A derrière des Rwandais déjà qualifiés. Surtout, les Ivoiriens ont leur destin en mains. Une victoire le 24 janvier face au Gabon, les enverrait en quart de finale. Les Marocains, eux, auront besoin d’une victoire face aux Rwandais, alliée à une victoire gabonaise, pour ne pas quitter ce Chan 2016 dès le premier tour.

CHAN 2016: CLASSEMENT DU GROUPE A

1. Rwanda 6 points (+2) - qualifié
2. Côte d'Ivoire 3 points (0)
3. Maroc 1 point (-1)
-  Gabon 1 point (-1)


CHAN 2016 : LES REACTIONS APRES MAROC – CÖTE D’IVOIRE

Mohamed Fakhir, sélectionneur du Maroc :

« On a fait une bonne première mi-temps. Si on avait eu plus de chance, on aurait scoré les premiers et ça aurait été un autre match. Mais la faute dans la surface, durant les arrêts de jeu, a fait basculer la rencontre. Puis le doute s’est installé en deuxième période. […] Mais je ne peux rien reprocher à mes joueurs : ils ont donné tout ce qu’ils pouvaient donner. »

Guiza Djedje, milieu de terrain ivoirien :

« Ce qui a fait la différence, c’est notre volonté, notre état d’esprit. On n’avait rien à perdre. C’était presque comme notre dernier match, puisqu’on était sûr de rentrer à la maison en cas de défaite. […] C’est bien d’avoir notre destin en mains. Ça va nous pousser à donner le meilleur de nous-mêmes face au Gabon. »

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.