Hubert Velud est le nouvel entraîneur du TP Mazembe - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Hubert Velud est le nouvel entraîneur du TP Mazembe

media L'ancien sélectionneur du Togo Hubert Velud est le nouvel entraîneur du TP Mazembe. STEPHAN AGOSTINI / AFP

L’ancien sélectionneur du Togo Hubert Velud est le nouvel entraîneur du Tout Puissant Mazembe. Le Français de 56 ans, qui remplace Patrice Carteron, parti en décembre, s’est engagé pour un an. Il a été présenté aux joueurs du club congolais ce dimanche 17 janvier.

Les joueurs du Tout Puissant Mazembe s’apprêtaient à démarrer leur séance d’entraînement ce dimanche quand ils ont été interrompus par leur président, Moïse Katumbi, accompagné de son nouvel entraîneur, Hubert Velud. Le Français de 56 ans « a immédiatement pris place en bord de touche pour sa première séance de travail officielle », indique le club congolais sur son site officiel.

Arrivé à Lubumbashi mercredi et présent lors de la victoire des Corbeaux contre le FC Océan Pacifique (8-0) vendredi, l’ancien coach de Clermont ou encore de Créteil s’est engagé pour une saison. Il remplace Patrice Carteron, qui a quitté ses fonctions avec l’élimination en Coupe du monde des clubs, en décembre.

Double champion d’Algérie

Hubert Velud ne découvre pas l’Afrique puisqu’il a été le sélectionneur du Togo entre 2009 et 2010, amenant les Eperviers à la CAN 2010 en Angola grâce à un succès décisif contre le Gabon (1-0), le 14 novembre 2009. Il était dans le bus de la sélection togolaise attaqué par des rebelles angolais le 8 janvier 2010. Touché au bras, il a surtout vu son adjoint Amélété Abalo être tué d’une balle dans le ventre.

Ce traumatisme ne l’empêchera pas de retourner en Afrique l’année suivante, au Maroc d’abord, au Hassania d’Agadir, puis en Tunisie, au Stade tunisien, un an plus tard. Mais c’est en Algérie qu’il réalise ses meilleures performances d’entraîneur puisqu’il remporte le titre national à deux reprises, en 2013 avec l’ES Sétif, et en 2014 avec l’USM Alger. Il est à chaque fois élu meilleur entraîneur de la Ligue 1 algérienne.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.