La Guinée compte disputer son premier Chan sans complexes - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La Guinée compte disputer son premier Chan sans complexes

media Les Guinéens à l'entraînement, avant leur premier match durant ce Chan 2016. David Kalfa / RFI

L’équipe de Guinée est la seule sélection qui découvre le Championnat d’Afrique des nations, à l’occasion du Chan 2016. Les Guinéens, qui jouent contre la Tunisie (18 janvier), le Niger (22 janvier) et le Nigeria (26), ne comptent pas faire de complexes pour autant.

De notre envoyé spécial à Kigali,

Chaque tournoi ou presque a ses petits nouveaux. Durant le Chan 2016 au Rwanda, c’est l’équipe de Guinée qui fait figure de novice. Le Sily national n’avait en effet jamais disputé cette coupe d’Afrique des joueurs locaux. Et pour son premier Championnat d’Afrique, la sélection guinéenne n’a pas été gâtée lors du tirage, avec la Tunisie, le Niger et le Nigeria, dans le groupe B.

« C’est avant tout une satisfaction d’être là, sourit le sélectionneur de cette équipe B du Sily, Kanfory Lappé Bangoura. Si la Guinée participe à cette 4e édition, c’est déjà une bonne chose. Ça booste l’état d’esprit du groupe et sa volonté. Ça va nous aider à participer honorablement à cette compétition ».

Le capitaine des locaux, Ibrahima Bangoura, lui, n’est pas impressionné par ce Chan 2016, du haut de ses dix années en équipes nationales. « Ça ne va pas m’empêcher de dormir, lance-t-il. Je sais juste que ça va être une nouvelle leçon de football. Parce qu’à chaque fois que tu joues, tu évolues au niveau de la mentalité ». Il ajoute : « Seulement deux joueurs qui sont ici ont disputé la CAN. Mais certains joueurs ont disputé la Ligue des champions (africaine avec leurs clubs, ndlr). C’est le même niveau que le Chan. »

Les Guinéens « très optimistes et très confiants »

Hatem Missaoui, le sélectionneur de la Tunisie, premier adversaire du Sily, se méfie en tout cas : « La Guinée est une équipe qui n’est pas facile à gérer. C’est une bonne équipe avec un bloc compact et qui sait conserver le ballon. »

Kanfory Lappé Bangoura pense que les siens n’ont pas de complexes à faire. « La Tunisie est une équipe qui certes regorge de grands joueurs et qui a un grand entraîneur, concède-t-il. Nous allons aborder ce match en étant très optimistes, très confiants et tout en respectant cette équipe tunisienne ».

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.