Le Ghanéen Thomas Partey se révèle au grand public - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent
L’ancien président tchadien Hissène Habré est condamné à la prison à perpétuité par les Chambres africaines extraordinaires

Le Ghanéen Thomas Partey se révèle au grand public

media Thomas Partey célèbre son premier but de la saison avec l'Atlético Madrid, le 2 janvier 2016. REUTERS/ Juan Medina

Un but du Ghanéen Thomas Partey a permis à l'Atletico Madrid de dompter Levante 1-0, samedi dernier, et de s'installer seul en tête du Championnat d'Espagne aux dépens du FC Barcelone. Le premier but de l’année en Espagne restera un grand souvenir pour Thomas Partey, que le grand public commence à découvrir.

« Ce garçon ne quittera pas ce club », avait lancé Javier Baños en 2011. L’entraîneur de l’équipe réserve de l’Atlético ne s’était pas trompé. Aujourd’hui, Thomas Partey est sur le devant de la scène. Lors de la 18e journée du championnat espagnol (Liga), entré en jeu à la 73e minute, il a propulsé son club en tête de la Liga avec un but décisif contre Levante (1-0), suite à une percée plein axe.

« Il a un super talent et de la confiance. J’attends beaucoup de lui », a dit après la rencontre Diego Simeone, le coach de l’Atlético Madrid. La presse espagnole lui a consacré pas mal de pages après ce premier but de l'année 2016 en Liga ! « Quand l'équipe tourne bien, tout le monde peut marquer. Je continue à apprendre et avec du travail les choses arrivent », a commenté le jeune Ghanéen au micro de Canal+ Espagne.

Un pur produit du centre de formation de l’Atlético Madrid

Le natif d’Odumase Krobo est un pur produit du centre de formation de l’Atlético Madrid. Thomas Partey est arrivé dans la capitale espagnole à l’âge de 17 ans en provenance d’Odometah FC et a comme référence Yaya Touré et Steven Gerrard.

Lors de la saison 2012-2013, il est régulièrement appelé par Diego Simeone au sein de l’équipe première qui terminera l’exercice à la troisième place, derrière le Real Madrid et le FC Barcelone. L’année suivante, il est prêté au RCD Majorque en deuxième division. Là, il aura du temps de jeu et poursuivra sa progression.

L’an dernier, il découvre l’élite pour de bon avec un nouveau prêt, cette fois à Almeria. Défenseur central de formation, il peut jouer comme milieu offensif ou encore ailier droit. Ses prestations avec le club andalou (31 matches et quatre buts) ont convaincu Diego Simeone pour cette saison.

« C’est un garçon qui comprend bien le football », analysait Sergi Barjuán, entraîneur à Almeria et ancien joueur du Barça et de l’Atlético. Selon Barjuán, Thomas Partey - qui jouait dans l’équipe de son père au Ghana - a « du potentiel ». Le coéquipier d’Antoine Griezmann a fait cinq apparitions en championnat cette saison avec les Colchoneros. Il n’a pas encore gouté aux joies de la Ligue des champions. Mais son but si précieux face à Levante pourrait lui permettre d’être plus présent lors de la deuxième partie de saison. Et même lui ouvrir les portes du Ghana, lui qui n’a pas encore été appelé avec les Black Stars. A suivre...

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.