Cinq grandes questions sur le football africain en 2016 - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Cinq grandes questions sur le football africain en 2016

media Le latéral droit ivoirien du PSG Serge Aurier est l'un des favoris pour le Prix Marc-Vivien Foé 2016. FRANCK FIFE / AFP

L'élection de la FIFA, la Ligue des champions, le Prix Marc-Vivien Foé, l'avenir de Didier Drogba et Samuel Eto'o… De nombreux événements vont émailler l’année. Comment le football africain va-t-il traverser 2016 ? RFI a sélectionné cinq grandes questions sur le sujet.

Un Africain va-t-il diriger la Fifa ?

Avec la suspension de huit ans de toute activité liée au football de Michel Platini, les cartes pour l’élection à la présidence de la FIFA son totalement redistribuées. Parmi les cinq candidats déclarés ayant reçu les cinq parrainages nécessaires pour se présenter, se trouve le Sud-Africain Tokyo Sexwale.

Ministre du logement du gouvernement de Jacob Zuma pendant quatre ans (2009-2013), cet homme d’affaire multimillionnaire de 62 ans bénéficie d’une excellente image loin du monde du football, qu’il doit à son combat contre l’Apartheid et à son statut d’ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela.

Mais pour devenir le premier président africain de l’histoire de la FIFA, Tokyo Sexwale aura fort à faire face au Cheikh Salman, membre de la famille royale du Bahreïn, au Prince jordanien Ali ben Al Hussein, au diplomate français et ancien conseiller de Sepp Blatter, Jérôme Champagne, et au secrétaire général de l’UEFA, Gianni Infantino.

Qui succèdera à André Ayew pour le Prix Marc-Vivien Foé 2016 ?

Les trois premiers du Prix Marc-Vivien Foé 2015, André Ayew, Max-Alain Gradel et Aymen Abdennour, ayant quitté le championnat de France l’été dernier, le podium sera entièrement renouvelé en 2016. A mi-saison, plusieurs joueurs se détachent. L’Ivoirien Serge Aurier d’abord.

Deuxième du trophée en 2014, le joueur du PSG de 23 ans est actuellement considéré comme le meilleur latéral droit de Ligue 1. S’il réussit de grandes performances en Ligue des champions, il deviendra le grand favori. Attention tout de même à Benjamin Moukandjo. L’attaquant camerounais de Lorient (27 ans) est le deuxième meilleur buteur du championnat avec onze réalisations, seulement devancé par Zlatan Ibrahimovic.

Derrière Aurier et Moukandjo, d’autres joueurs pourraient créer la surprise au bénéfice d’une grosse deuxième partie de saison. Le gardien nigérian de Lille, Vincent Enyeama (33 ans), déjà vainqueur en 2014, le milieu de terrain tunisien du Gazélec Ajaccio Mohamed Larbi (28 ans), le milieu de terrain sénégalais d’Angers Cheikh N’Doye (29 ans), la révélation tchadienne de Montpellier, l’attaquant Casimir Ninga (22 ans), ou encore l’ailier tunisien Wahbi Khazri (24 ans).

Quels Africains ont le plus de chances de remporter la Ligue des champions Uefa ?

Dans le trio de favoris à la victoire en Ligue des champions, à savoir le Bayern Munich, le FC Barcelone et le Real Madrid, seul le club bavarois possède un joueur africain dans ses rangs. Il s’agit du défenseur marocain Mehdi Benatia (28 ans).

Côté outsiders, le PSG pourra compter sur son arrière droit ivoirien Serge Aurier. Deux autres ivoiriens ont une chance de soulever la coupe aux grandes oreilles, le relayeur Yaya Touré (32 ans) et l’attaquant Wilfried Bony (27 ans) qui évoluent tous les deux à Manchester City, tout comme le buteur nigérian Kelechi Iheanacho (19 ans).

Autre candidat crédible, le finaliste de la dernière édition, la Juventus Turin du défenseur ghanéen Kwadwo Asamoah (27 ans) et du milieu de terrain gabonais Mario Lemina (22 ans). Le récupérateur ghanéen Thomas Partey (22 ans) peut aussi croire aux chances de son club, l’Atlético Madrid. Ce sera plus compliqué pour les Africains de la Roma, le milieu malien Seydou Keita (35 ans), l’ailier ivoirien Gervinho (28 ans) et l’attaquant égyptien Mohamed Salah (23 ans)

Qui sera le meilleur buteur africain de la saison en Europe ?

Pierre-Emerick Aubameyang a pris de l’avance dans la course au titre de meilleur buteur africain d’Europe (parmi les douze meilleurs championnats d'Europe selon l'indice UEFA 2015-2016). Le Gabonais du Borussia Dortmund a déjà marqué 18 fois en championnat cette saison. Il devance de quatre longueurs le joueur nigérian de Watford Odion Ighalo (14 buts) qui a terminé l’année 2015 en trombe.

Le Camerounais d’Antalyaspor Samuel Eto’o et l’Algérien de Leicester Riyad Mahrez (13 buts) se partagent la troisième marche du podium et pourraient bien jouer les trouble-fêtes en deuxième partie de saison. Le Camerounais de Lorient Benjamin Moukandjo n’a pas non plus dit son dernier mot.

Drogba et Eto’o vont-ils prendre leur retraite de joueurs ?

Deux monuments du football africain pourraient mettre un terme à leur carrière en 2016. A 37 ans, Didier Drogba ne devrait pas honorer sa dernière année de contrat avec le club canadien de l’Impact de Montréal, où il a marqué douze buts en quatorze rencontres. L’attaquant ivoirien souhaiterait en effet intégrer l’encadrement de Chelsea dans les prochaines semaines, sous la houlette de Guus Hiddink, qui vient de remplacer José Mourinho.

De son côté, Samuel Eto’o, 34 ans, se plaît en Turquie à Antalyaspor où il a assumé la double casquette d’entraîneur-joueur pendant trois semaines jusqu’à la trêve hivernale, et où il a déjà fait trembler les filets à treize reprises en dix-sept matches. Le buteur camerounais, qui a pris sa retraite internationale en 2014, pourrait continuer une année de plus.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.