Burkina Faso : retour en terrain connu pour Paulo Duarte - Afrique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Burkina Faso : retour en terrain connu pour Paulo Duarte

media Le sélectionneur du Burkina Faso, Paulo Duarte. AFP

Paulo Duarte devrait être le prochain sélectionneur de l’équipe du Burkina Faso. Le Portugais, qui a dirigé les Etalons de 2007 à 2012, est à Ouagadougou pour négocier un nouveau contrat.

Le Burkina Faso a-t-il déjà trouvé un nouveau sélectionneur pour son équipe nationale A ? La fédération locale (Febefoot) est tout d’abord arrivée à un terrain d’entente avec Gernot Rohr pour une « séparation à l’amiable », indique-t-elle dans un communiqué. Le technicien germano-français, qui était sous contrat, avait annoncé son départ de façon unilatérale, le 21 décembre dernier.

« Les démarches pour son remplacement sont déjà en cours, ajoute la Febefoot. C’est ce qui explique la présence depuis hier à Ouagadougou du Portugais Paulo Duarte, pour des négociations avec le comité exécutif ».

Joint par l’AFP, le président de la Fédération burkinabè, Sita Sangaré, s’est même montré plus affirmatif, même si rien n’a encore été signé : « C'est Paulo Duarte, le nouvel entraîneur. »

Un premier passage contrasté

Avec le Burkina Faso, Paulo Duarte, 46 ans, a obtenu ses résultats les plus probants. Il a ramené les Etalons sur le devant de la scène.

Mais le Portugais avait aussi atteint certaines limites. Il n’était ainsi pas parvenu à franchir le premier tour des Coupes d’Afrique des nations 2010 et surtout 2012. Son successeur Paul Put, au contraire, avait conduit la sélection burkinabè en finale de la CAN 2013…

Paulo Duarte a en outre connu des résultats décevants avec la sélection gabonaise (2012-2013) et le club tunisien CS Sfaxien (2015).

S’il paraphe un contrat, l’ex-coach du Mans (France) devra qualifier le Burkina Faso pour la CAN 2017 et obtenir des résultats convaincants en éliminatoires du Mondial 2018.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.