Mondial U17: Le Nigeria gagne encore et brise le rêve du Mali - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent
France: François Bayrou mis en examen dans l'affaire des assistants parlementaires du MoDem

Mondial U17: Le Nigeria gagne encore et brise le rêve du Mali

media Les Nigérians exultent après leur premier but face au Mali, en finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans. REUTERS/Ivan Alvarado

Le Nigeria a remporté pour la cinquième fois la Coupe du monde des moins de 17 ans, ce 8 novembre 2015 au Chili. Les Nigérians ont fait plier des Maliens qui rêvaient de décrocher le premier titre mondial de leur pays, en football.

Les champions d’Afrique de football en titre ne seront pas champions du monde. Les moins de 17 ans du Mali, qui avaient pourtant remporté la Coupe d’Afrique U17 2015, se sont inclinés en finale du Mondial de leur catégorie d’âge, ce 8 novembre 2015 à Vina Del Mar. Les Aiglons ont subi la loi de Nigérians encore impressionnants.

Cette finale de coupe du monde 100% Afrique – la deuxième après celle du Mondial cadets 1993 – a basculé peu avant l’heure de jeu.

Victor Osimhen le phénomène

A la 56e minute, Chinedu Stephen Madueke est servi en profondeur. La défense malienne part à sa poursuite, laissant Victor Osimhen, le phénomène de ce Mondial U17, seul en retrait. Servi par Madueke, le meilleur buteur de la compétition ouvre le score avec une frappe enroulée : 1-0. Avec ce dixième but, il bat au passage le record du Français Florent Sinama-Pongolle et de l'Ivoirien Souleymane Coulibaly (9 buts).

Trois minutes plus tard, c’est Funsho Bamgboye qui creuse l’écart avec une frappe sèche, en pleine lucarne : 2-0, 56e. Celui-ci a profité d’une série d’erreurs des Aiglons pour « fusiller » le gardien adverse Samuel Diarra.

Malgré Samuel Diarra

Pourtant, le portier du Mali a longtemps retardé l’échéance. Dès la 3e minute, il a ainsi repoussé un penalty d’Ebere, sifflé suite à une faute de mains de Siaka Bagayoko « Chato ». Ebere a suivi mais a renvoyé le ballon sur la transversale.

A la 52e minute, c’est encore la barre qui a sauvé Diarra sur un tir d’Udochukwu Anumudu. Juste avant, le gardien avait écarté deux tentatives d’Osimhen.

Un Nigeria record

Mais ces Nigérians étaient trop forts. Ils ont gagné six de leurs sept matches durant cette Coupe du monde des moins de 17 ans au Chili, avec 23 buts inscrits contre 5 encaissés seulement.

Avec ce cinquième sacre en Mondial U17, un autre record, le Nigeria confirme son hégémonie chez les cadets.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.