Foot: Mazembe à nouveau Tout Puissant en Ligue des champions - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
Urgent

La journaliste hispano-colombienne Salud Hernandez, correspondante du journal espagnol «El Mundo» et chroniqueuse au quotidien colombien «El Tiempo», avait disparu depuis samedi dernier dans la région de Catatumbo, au nord-est de la Colombie. Elle a donc été libérée ce vendredi, a affirmé l'archevêque d'Ocana à la télévision.

Foot: Mazembe à nouveau Tout Puissant en Ligue des champions

media Aly Samatta (à droite), du Tout Puissant Mazembe lors de la finale retour de la Ligue des champions, face à l'USM d'Alger. AFP PHOTO / JUNIOR KANNAH

Le Tout Puissant Mazembe est champion d’Afrique de football pour la cinquième fois de son histoire. Le club de RDC s’est imposé 2-0 face à l’USM d’Alger en finale retour de la Ligue des champions, ce 8 novembre 2015 à Lubumbashi. A l’aller, les Congolais avaient battu les Algériens 2-1.

Le Tout Puissant Mazembe (TPM) est rentré un peu plus dans la légende du football africain, ce 8 novembre 2015 à Lubumbashi. Le club de RDC a remporté la prestigieuse Ligue des champions (C1) pour la cinquième fois, après 1967, 1968, 2009 et 2010.

Ce succès fait des Congolais la deuxième meilleure équipe en C1, derrière les Egyptiens d’Al Ahly (8 victoires) et à égalité avec ceux de Zamalek (5 victoires).

Les Lushois ont au passage décroché leur huitième trophée continental (1). En revanche, l'Union sportive de la médina d'Alger (Usma) devra encore attendre avant de gagner une coupe d’Afrique.

Une USM d’Alger impuissante

Battue 2-1 à domicile, à l’aller, l’Usma n’est pas parvenue à inverser la tendance en finale retour, ce dimanche dans le Katanga.

En première période, les Algériens semblent en effet hésiter sur la stratégie à adopter : attaquer sans hésitation ou tenter de rattraper leur retard progressivement ?

Le TPM prend en tout cas les devants et se montre plus entreprenant. Le temps qui file joue en sa faveur. L’équipe dirigée par le Français Patrice Carteron procède ainsi par contre-attaque.

Aly Samatta offre le titre à Mazembe

A la 74e minute, l’Ivoirien Roger Assalé, entré en jeu à la pause, s’écroule dans la surface de réparation adverse, après un contact avec le défenseur Farouk Chafaï. L’arbitre désigne le point de penalty, malgré les protestations algériennes. L'attaquant Aly Samatta ne fait pas de sentiment : 1-0, 75e. Le Tananien devient au passage le co-meilleur buteur de la Ligue des champions avec 7 réalisations, à égalité avec le Soudanais Babiker.

Dans les arrêts de jeu, Assalé enfonce le clou sur une contre-attaque : 2-0, 90e+4. Les esprits s'échauffent et l'Algérien Karim Baiteche est exclu. Le TPM s'impose dans une ambiance tendue sur la pelouse.

Mazembe qualifié en Coupe du monde des clubs

Le Tout Puissant Mazembe représentera l’Afrique en Coupe du monde des clubs, au Japon. Le 13 décembre, à Osaka, les Congolais affronteront le futur champion du Japon ou les Néo-Zélandais d’Auckland City, en quart de finale.

En cas de succès, ils joueront contre les Argentins de River Plate, en demi-finale du Mondial des clubs, le 16 décembre à Osaka.

En 2010, les Corbeaux avaient créé la sensation en atteignant la finale du tournoi. Ils s’étaient incliné 3-0 contre l’Inter Milan (Italie). Cette fois, les Lushois rêveront d’y défier le FC Barcelone (Espagne) de Lionel Messi, en finale.

Tels que nous sommes là, nous sommes même au niveau de dépasser les équipes internationales !
Dans les rues de Lubumbashi, les supporters du TPM font la fête ! 09/11/2015 - par Kabulo Mwana Kabulo Écouter


(1) Le Tout Puissant Mazembe a également remporté une Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupes en 1980 et deux Super Coupes d’Afrique en 2010 et 2011.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.