Quand Blatter félicite Hayatou - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Quand Blatter félicite Hayatou

media Joseph Blatter (à gauche) et Issa Hayatou, à Marrakech en mars 2013. AFP PHOTO/FADEL SENNA

Dans un billet paru dans le magazine de la FIFA, Sepp Blatter, candidat à un cinquième mandat à la tête de l’organisation du football mondial, félicite Issa Hayatou et le football africain, en « progression constante ».

En pleine campagne électorale pour briguer un cinquième mandat à la tête de la FIFA, Sepp Blatter n’oublie pas de séduire les électeurs du continent africain. Dans le dernier numéro du magazine The Fifa weekly, le Suisse félicite Issa Hayatou, le président de la CAF : « En s’appuyant sur son habileté stratégique et son sens des relations politico-sportives, il a réussi à maintenir l’unité de ce continent immense, marqué par une grande diversité linguistique, ethnique et culturelle ».

Sepp Blatter, 79 ans, n’hésite pas à adresser des éloges à l’ensemble du football africain qui « regorge aujourd’hui d’une telle vitalité que sans lui, les grands championnats européens et asiatiques ne rencontreraient pas le même succès ». Selon le candidat, qui devrait logiquement être élu à l’issu du vote prévu le 29 mai en l’absence de concurrents d’envergure, « les immenses réservoirs de talents que sont les clubs et fédérations d’Afrique jouent un rôle prépondérant dans la popularité de la discipline aux quatre coins du globe ».

Le président de la FIFA depuis 1998, après en avoir été le directeur exécutif dès 1990, ne s’arrête pas là. Dans ce billet, Blatter évoque également la « progression constante » du foot africain, en évoquant la présence de l’Algérie et du Nigéria en huitièmes de finale du Mondial brésilien l’été dernier. « Le talent rafraîchissant et la finesse technique des sélections issues de ce continent comptent parmi les principales attractions de la Coupe du monde ». Nul doute que ces quelques mots plairont aux votants…

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.