Gervinho : « On aimerait qu’Hervé Renard reste » - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Gervinho : « On aimerait qu’Hervé Renard reste »

media L'Ivoirien Gervinho. AFP PHOTO / KHALED DESOUKI

L’attaquant Gervinho s’est confié à Olivier Pron, notre envoyé spécial à Abidjan, à l’occasion des matches de l’équipe de Côte d’Ivoire face à l’Angola et la Guinée équatoriale. Gervais Yao Kouassi évoque notamment l’avenir de son sélectionneur Hervé Renard, son club l’AS Rome et le Prix Marc-Vivien Foé. Morceaux choisis.

RFI : Gervinho, tout le monde s’interroge sur l’avenir d’Hervé Renard à la tête de la sélection ivoirienne, après la victoire des Eléphants en Coupe d’Afrique des nations 2015. Avez-vous envie qu’il reste à son poste ?

Gervinho : En Afrique, c’est le seul entraîneur à avoir gagné deux fois la CAN avec deux pays différents. En plus, cette équipe de Côte d’Ivoire avait moins de joueurs d’expérience. Cette victoire a été quelque chose de formidable. Les gens ne s’attendaient pas à ça. C’est donc normal qu’il ait des sollicitations pour entraîner ailleurs. Je suis content pour lui. Ça prouve qu’il a fait du bon boulot. […] Mais on aimerait qu’il reste. On aimerait continuer l’aventure avec lui. Pas seulement nous les joueurs, mais toute la Côte d’Ivoire. Même le président (Alassane Ouattara) lui a demandé de rester. […] On se sent à l’aise avec lui et on a envie de vivre encore quelques moments de bonheur avec Hervé renard. On attend juin. C’est à ce moment-là, durant le mercato, que la décision viendra, je pense. […]

Tout se passe bien en sélection mais ça rigole moins avec votre club, l’AS Rome…

(Il rit) Avant, c’était le contraire : ça se passait mieux avec la Roma ! On a enchaîné plusieurs matches nuls et défaites (en mars). Mais l’avantage c’est qu’on est toujours deuxièmes de Serie A. Les concurrents n’ont pas su profiter de notre méforme. De la même manière que nous n’avons pas su profiter des quelques matches nuls de la Juventus Turin. Notre objectif, c’est la qualification en Ligue des champions. Pour le titre, c’est déjà fini. […]

Vous sentez-vous bien à Rome avec votre entraîneur, le Français Rudi Garcia ?

Oui, je me sens bien. On a connu quelques moments difficiles suite à plusieurs matches nuls. Mais ça fait partie du football. En-dehors de ça, tout va bien, dans la ville et avec le club. On prend du plaisir. [...]

Que pensez-vous des performances de votre compatriote Max Gradel ? Etes-vous surpris par ses performances en Championnat de France notamment ?

Je ne suis jamais surpris par les performances d’un joueur que je connais. Il apporte aussi ses qualités à la sélection. Quand j’ai été suspendu (au premier tour de la CAN 2015, Ndlr), il a su apporter offensivement et défensivement à l’équipe. Je suis content pour lui. […] Il a connu quelques difficultés à Saint-Etienne. Mais il revient bien maintenant.

On parlait tout à l’heure du prix du meilleur joueur africain de Ligue 1. J’espère qu’il aura le Prix Marc-Vivien Foé. Même s’il a un concurrent avec André Ayew qui fait une bonne saison. Et il y a d’autres joueurs qui sont bons même s’ils ne sont pas des buteurs. Il y a aussi Brice Dja Djédjé ou le frère d’André (Jordan Ayew, Ndlr). Il y a pas mal de bons joueurs africains dans le championnat français.

Propos recueillis par Olivier Pron à Abidjan et retranscrits par rfi.fr,

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.