La CAN 2023 en Guinée pourrait être décalée en juin - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La CAN 2023 en Guinée pourrait être décalée en juin

media Le chef de l'Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, soulève le trophée décerné au vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations, sous les yeux du président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, le 3 décembre 2014 à Malabo. AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

La Coupe d’Afrique des nations 2023 en Guinée, pourrait se dérouler au mois de juin, a annoncé mercredi Jérôme Valcke, secrétaire générale de la Fifa. Cette décision fait suite à la probable reprogrammation de la Coupe du monde au Qatar en novembre et décembre 2022.

La Coupe d’Afrique des nations 2023, dont l’organisation a été attribuée à la Guinée, pourrait se dérouler au mois de juin, et non en janvier-février comme à l’accoutumée, a annoncé mercredi Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa. Cette décision aurait été prise pour tenir compte de la très probable reprogrammation de la Coupe du monde au Qatar en novembre et décembre 2022.

« La CAF n’a jamais caché qu’elle apportait son soutien aux propositions de la Fifa »

« L’Afrique a immédiatement et gentiment accepté de ne pas organiser la Coupe d’Afrique des nations en janvier 2023 », a confié Jérôme Valcke, en marge d’une réunion du comité d’organisation de la Coupe du monde 2022, à Doha. « Elle repoussera le tournoi à juin de façon à éviter que les joueurs africains soient engagés en Coupe du monde puis, deux semaines plus tard, à la CAN », a précisé Jérôme Valcke.

Selon Junior Binyam, porte-parole de la Confédération africaine de football (CAF), « Il y a une volonté de la part des médias de sortir la déclaration de Jérôme Valcke de son contexte ». Il indique au micro de RFI : « La CAF n’a jamais caché qu’elle apportait son soutien aux propositions de la Fifa par rapport à une Coupe du monde en hiver pour 2022. La CAF se prononcera quand la Fifa aura pris une décision définitive. C’est évident qu’il serait difficile d’avoir une CAN en janvier 2023 avec un Mondial qui se disputerait en novembre et décembre 2022. Le comité exécutif de la CAF ajustera le calendrier en conséquence et tous les paramètres seront pris en compte pour faire des propositions ».

En Guinée, juin est la saison des pluies

Mardi 24 février, des représentants de la Fifa, des principales ligues professionnelles et des joueurs se sont réunis à Doha pour évoquer l’impossibilité de jouer la Coupe du monde 2022 au Qatar pendant les dates traditionnelles (juin-juillet) en raison des fortes chaleurs qui règnent alors dans l’émirat. Les mois de novembre et décembre 2022 ont été préconisés par le groupe de travail, en dépit d’un fort rejet de la part des représentants des clubs européens. La décision finale doit être pris les 19 et 20 mars à l’occasion de la réunion du comité exécutif de la Fifa.

Le président de la CAF Issa Hayatou a déjà, par le passé, écarté l’éventualité d’organiser le tournoi en juin en raison de la forte chaleur dans le nord du continent africain, de la pluie dans l’ouest et du froid au sud. En Guinée, juin est la saison des pluies avec une moyenne de vingt-trois jours de précipitation dans le mois.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.