[CAN 2015] Florent Ibenge: «C’est une équipe de RDC prometteuse» - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

[CAN 2015] Florent Ibenge: «C’est une équipe de RDC prometteuse»

media Les joueurs de la RDC célèbrent leur troisième place dans cette Coupe d'Afrique des nations 2015. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

L’équipe de RD Congo a arraché la médaille de bronze de la CAN 2015 aux tirs au but (4-2, 0-0 après prolongation), ce 7 février à Malabo. Pour les Congolais, le soulagement était énorme après une rencontre difficile physiquement. Cette 3e place permet en tout cas à l’équipe congolaise d’envisager l’avenir de matière positive, selon l’entraîneur Florent Ibenge.

 

De notre envoyé spécial à Malabo en Guinée équatoriale,

Florent Ibenge, sélectionneur congolais :

« Ce n’était pas le plus beau match qu’on ait fait. Notre équipe et celle de Guinée équatoriale étaient déçues de ne pas avoir atteint la finale. Quand les choses se passent comme cela, ça ne débouche pas sur un grand match. On voulait mettre du rythme dans le jeu, parce qu’on savait qu’ils avaient eu une journée de récupération en moins. Mais on n’y est pas arrivé et ça a donné ce match un petit peu difficile à vivre. […] On a bien vécu cette compétition, avec un groupe sain. C’est ce qui nous a permis d’obtenir ces bons résultats. C’est une équipe prometteuse. […] On a un projet pour gagner la CAN en 2017 ou en 2019. Certains joueurs vont arrêter et d’autres arriver. C’est la dynamique classique d’un groupe. »

Robert Kidiaba, gardien de but congolais :

« Je suis vraiment très content pour mon dernier match en équipe nationale. Je ne sais pas quoi dire, là, mais je vais manifester ma joie au Congo. […] J’étais vraiment déterminé durant cette dernière rencontre, parce que j’ai reçu beaucoup d’appels du Congo. […] Cette 3e place est plus belle que la victoire au CHAN (2009). Là, c’est la CAN ! Ça vaut mieux qu’une victoire au CHAN. »

Neeskens Kebano, milieu de terrain congolais :

« Quand on regarde le match, on se rend compte que les Equato-Guinéens n’étaient pas si mal que ça physiquement. Ce qui a fait la différence, c’est la concentration lors des tirs au but. […] C’est en tout cas une très grande fierté et un très grand soulagement, au vu de la physionomie du match. Les Equato-Guinéens nous ont mis en difficulté. Ils ont même failli gagner. On ne retiendra que les tirs au but. Mais c’est une victoire qui nous offre une médaille. […] On a placé la barre très haut mais il faut rester humbles et continuer à travailler, même si on vient de faire quelque chose de beau. On espère aller encore plus haut lors de la prochaine CAN. »

Jérémy Bokila, attaquant congolais :

« Ça se voyait que les deux équipes étaient fatiguées, parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’occasions de but. Nous, on avait joué mercredi et eux jeudi. Tout le monde était fatigué. […] Ça fait plaisir de recevoir une telle médaille. Notre équipe revient de loin. […] Le match n’a pas été facile et on a été en difficulté. Mais on peut rentrer chez nous tranquillement. »

Rui, défenseur équato-guinéen :

« Je me sens épuisé parce que nous avons disputé deux matches en l’espace de 48 heures. Nous avons essayé de nous battre pour cette 3e place. Après, les tirs au but, c’est la loterie. Mais je suis content de mon équipe, de l’encadrement. Parce qu’en peu de temps, nous avons réussi de grandes choses. Tout le monde sait que c’est difficile de bâtir une équipe en 20 jours. »

Ellong Doualla, milieu de terrain équato-guinéen :

« Je ressens du mécontentement. J’aurais aimé repartir avec une médaille. Mais je me contente la 4e place qui représente beaucoup pour moi et pour mes coéquipiers. »

Propos d’Ellong Doualla recueillis par Eric Mamruth,

 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.