CAN 2015: un nul et un tirage au sort entre le Mali et la Guinée - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2015: un nul et un tirage au sort entre le Mali et la Guinée

media Le Malien Seydou Keita (à gauche) et le Guinéen Boubacar Fofana à la lutte lors du match nul (1-1) entre les deux formations mercredi 28 janvier 2015. REUTERS/Mike Hutchings

Le Mali, plus dominateur, et la Guinée n’ont pas réussi à se départager mercredi 28 janvier dans le stade de Mongomo (1-1). Ils vont devoir s’en remettre à un tirage au sort jeudi qui les départagera. Une des deux équipes affrontera dimanche le Ghana en quarts de finale.

De notre envoyé spécial à Mongomo,

Le petit stade de Mongomo qui devait accueillir un quart de finale dimanche 31 janvier a refermé ses portes sur une drôle de rencontre. Il fallait éviter tout calcul pour la dernière journée du groupe D. A égalité de points, de buts encaissés et de buts marqués, les deux équipes s’affrontaient ce mercredi soir pour une place en quarts de finale. Tout comme le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Mais avec un nouveau match nul, la Guinée et le Mali vont donc devoir passer par un tirage au sort pour désigner la deuxième équipe qualifiée pour les quarts de finale...

Une histoire de penalty

Sur un terrain en mauvais état, les deux équipes ont eu du mal à développer leur jeu. C’est une histoire de main qui fera trembler le public du stade en première période. Sur un centre puissant d'Ibrahima Traoré, le Malien du TP Mazembe, Salif Coulibaly, repousse une tentative de la tête et du bras. L’arbitre siffle un penalty et Kevin Constant le transforme avec une panenka (15e). La Guinée est virtuellement qualifiée… Dans la minute suivante, c’est au Mali d’obtenir un penalty après une faute de la défense guinéenne. Le capitaine des Aigles Seydou Keita rate complètement sa frappe, trop centrée. Naby Yattara, le portier guinéen, a largement le temps de se coucher sur le ballon.

Le Syli National de Guinée doit gérer cette avance sans trembler. Les joueurs de Michel Dussuyer ont même l’occasion de faire le break en fin de première période avec un tir côté gauche d’Ibrahima Traoré (43e). Sa frappe cadrée n'est pas assez puissante pour mettre en difficulté Germain Berthé.

Maïga sauve le Mali

Les Aigles auraient pu changer le cours de la rencontre dès la 6e minute après une frappe d’Abdoulaye Diaby. Mais son ballon est dévié en corner. Diaby, remplacé par Bakary Sako à la 72e minute, sera le sauveur des Aigles en deuxième période avec un centre parfait qui trouve, seul au second poteau, Modibo Maïga qui en profite pour égaliser de la tête (47e). Les deux joueurs faisaient d'ailleurs leur entrée dans la compétition et étaient titulaires pour la première fois.

Le Mali, pays voisin de la Guinée, sauve une première fois sa peau. Les Aigles qui ont terminé à la troisième place en 2012 et 2013 doivent attendre désormais une main heureuse. Une situation inattendue qui aura lieu jeudi 29 janvier à Malabo.

Retrouvez le calendrier des matches, tous les joueurs et les villes où ont lieu les rencontres de la CAN 2015 sur afriquefoot.rfi.fr.

 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.