CAN 2015 : Le Ghana obtient son ticket pour les quarts de finale - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CAN 2015 : Le Ghana obtient son ticket pour les quarts de finale

media Le Ghanéen Mubarak Wakaso prend le meilleur sur le Sud-Africain Andile Jali. REUTERS/Mike Hutching

Le Ghana, qui s’est imposé face à l’Afrique du Sud, sera en quarts de finale (2-1). Si les Bafana Bafana ont inscrit le premier but en première période, ils n’ont pas pu résister au retour des vestiaires. Le Ghana arrache sa qualification et prend la première place du groupe C.

De notre envoyé spécial à Mongomo,

Pour la troisième fois depuis le début de la CAN, le Ghana et l’Afrique du Sud ont foulé la pelouse du stade de Mongomo. Sans certitude, les deux équipes se sont lancées dans la bataille. Une des deux formations devait dire adieu à la compétition. Mal partis avec une défaite contre le Sénégal (2-1), les Ghanéens se sont rattrapés en battant l’Algérie (1-0) avant de s’imposer ce soir face aux Bafana Bafana.

L’Afrique du Sud s’est battue quarante-cinq minutes

Les Sud-Africains ont souffert en début de rencontre face aux assauts répétés des Black Stars, comme sur cette frappe du gauche de Jordan Ayew (7e) qui profite d’un ballon relâché par le portier sud-africain. Ou sur cette tête de Jonathan Mensah (7e). Ou encore sur ce boulet de canon d’Abdul Rahman Baba depuis les vingt mètres (34e). Le gardien sud-africain est dans un grand jour, du moins en première période. Ensuite, les Bafana Bafana ne tiennent pas la cadence.

Très actifs en défense et sur le front de l’attaque pendant les premières quarante-cinq minutes, les Bafana Bafana cèdent à la 73e minute après l’égalisation de John Boye. Deux minutes plus tard, ils sont au bord de la rupture après une frappe de Kwesi Appiah sur le poteau gauche. André Ayew donne la victoire aux Black Stars en fin de rencontre avec une tête (83e).

Ce sont pourtant les Sud-Africains qui avaient le score grâce à un but de Mandla Masango (17e). Il fallait absolument doubler la mise pour les hommes d’Ephraim Mashaba sans prendre de but pour espérer se qualifier. Juste avant la pause, sur une reprise de la tête de Bongani Ndudula, servi par Anele Ngcongca, l’Afrique du Sud avait l’occasion de faire le break (40e).

Le Ghana affrontera le deuxième de la poule D, dimanche 1er février, pour tenter d'atteindre une cinquième fois consécutive le dernier carré de la CAN.

Le Ghana savoure, mais reste vigilant

Après un début de tournoi décevant, le Ghana a retrouvé le sourire avec deux victoires d’affilées. « On a très bien commencé le match, avec deux ou trois bonnes occasions, on avait le match en mains. Je suis très heureux, les joueurs ont montré comme lors du dernier match un bon esprit et une bonne attitude. L’Afrique du Sud n’était pas une équipe facile à jouer. Ils ont marqué un très beau but même si on dominait », commente Avram Grant, le sélectionneur du Ghana. « Après avoir perdu le premier match, on a montré une grande attitude au deuxième et on a poursuivi sur cette lancée aujourd'hui (mardi 27 janvier) », poursuit l’ancien coach de Chelsea.

Souriant et soulagé, le capitaine Asamoah Gyan a remercié ses coéquipiers. « J'ai joué cinq CAN, mais ce groupe était le plus dur. On a été mentalement très fort. Même en encaissant le premier but, on y a toujours cru, on s'est battu jusqu'à la fin en sachant qu'on pourrait gagner. On a gagné sur l'expérience », commente l’attaquant.

Buteur en deuxième période, André Ayew est comme à son habitude resté posé après cette victoire. « On a fait une très bonne deuxième mi-temps, une bonne première aussi, mais on a concédé ce but. On doit rester sereins et ne pas s'enflammer parce que ce n'est que le début de la compétition. On sort d’une poule très compliquée alors on peut être fiers de nous », analyse le Marseillais. « Aujourd’hui c’est moi qui ai marqué. La dernière fois c’était Gyan, mais on est une équipe avant tout. On gagne ce match avec les tripes et beaucoup de détermination. Et rien n’était acquis », ajoute-t-il. Le Ghana qui jouera son quart de finale à Malabo connaîtra son futur adversaire le mercredi 28 janvier. Il pourrait s’agir de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, de la Guinée ou du Mali.
 
Propos recueillis par Farid Achache à Mongomo

 

Retrouvez le calendrier des matches, tous les joueurs et les villes où ont lieu les rencontres de la CAN 2015 sur afriquefoot.rfi.fr.

 

Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.