Salomon Kalou: «On suit un parcours de titans» durant la CAN 2015 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Salomon Kalou: «On suit un parcours de titans» durant la CAN 2015

media L'Ivoirien Salomon Kalou. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Une fois encore, la Côte d’Ivoire a arraché un match nul 1-1 au premier tour de la CAN 2015. L’attaquant ivoirien Salomon Kalou rappelle que ce groupe D est très relevé. De son côté, le Malien Bakary Sako exprime sa frustration, après avoir encore abandonné des points en route.

De notre envoyé spécial à Malabo,

« Le sentiment qui prédomine, c’est le même que celui après le match face au Cameroun : la frustration. » Bakary Sako a un goût amer dans la bouche. Malgré son but, l’équipe du Mali a encore concédé un match nul 1-1, après avoir mené au score. « On est déçu parce qu’on allait arracher une victoire contre cette équipe de Côte d’Ivoire, ajoute l’attaquant. On n’a pas retenu la leçon du match précédent ».

« C’est vraiment une grosse déception, parce qu’on prend un but en fin de match, comme la dernière fois, râle le milieu de terrain Yacouba Sylla. Mais il y a beaucoup de choses encourageantes. On va relever la tête malgré cette désillusion, pour gagner le dernier match, celui face à a Guinée ».

« On est confiants, assure l’avant-centre Mustapha Yatabaré. On se concentre sur nous. Si on continue comme ça, qu’on fait le maximum, ça devrait passer ». Le Mali affrontera la Guinée à Mongomo le 28 janvier. De son côté, la Côte d’Ivoire défiera le Cameroun, le même jour, à Malabo.

Kolo Touré : « On a du caractère »

Ce match sera également décisif pour les Ivoiriens, ce qui est déjà une bonne nouvelle pour des « Eléphants » encore en difficulté, ce soir, face au Mali. « Ce match nul est déjà mieux qu’une défaite, vu qu’on a été menés au score pendant 80 minutes, souligne le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Hervé Renard. Maintenant, on a eu 65% de possession de balle. Et on n’a pas toujours fait les bons choix techniques. Mais il y a eu beaucoup d’enthousiasme et on a eu la volonté d’aller chercher ce match nul contre une équipe très solide défensivement ».

Le défenseur Kolo Touré ajoute : « Notre équipe se bat dans tous les domaines lorsqu’elle est menée au score. On a la malchance de prendre des buts très rapidement. On peut gommer ce problème, parce qu’on créé cette malchance en faisant des passes qu’on pourrait éviter de faire. On a du caractère en tout cas et on le montre. »

De son côté, l’attaquant Salomon Kalou relativise les difficultés de son équipe. « On suit un parcours de titans, assure-t-il. On est dans un groupe très difficile. Les Guinéens jouent ensemble depuis longtemps. Les Maliens ont été demi-finalistes lors des deux dernières CAN. Et le Cameroun est une équipe qu’on ne présente pas. Il n’y a pas de mystère : si on veut se qualifier, il faut gagner face au Cameroun ».

Propos de Bakary Sako recueillis par Eric Mamruth,

Retrouvez le calendrier des matches, tous les joueurs et les villes où ont lieu les rencontres de la CAN 2015 sur afriquefoot.rfi.fr.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.