La Libye n'organisera pas la CAN 2017 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

La Libye n'organisera pas la CAN 2017

media L'équipe libyenne de football, en juin 2012. AFP PHOTO / FETHI BELAID

La Confédération africaine de football a annoncé dans un communiqué publié ce samedi 23 août que la Libye se désistait de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2017 pour raisons sécuritaires. Un nouveau pays-hôte sera désigné par la CAF au cours de l'année 2015.

La CAN en Libye est décidément en train de devenir un serpent de mer. Après avoir obtenu l'organisation de l'édition 2013, le pays avait dû la céder à l'Afrique du Sud en raison des combats liés à l'insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi, devenant ainsi le pays-hôte de la CAN 2017. Mais d'après le communiqué publié ce samedi, une délégation comprenant le président de la Fédération libyenne de football s'est rendue ce vendredi 22 août au siège de la CAF pour informer cette dernière qu'elle ne pourrait pas non plus accueillir l'édition 2017 du tournoi continental, invoquant « la situation sécuritaire instable que traverse le pays ».

Les pays souhaitant remplacer la Libye ont donc jusqu'au 23 septembre pour envoyer leur dossier de candidature à la Confédération africaine de football, qui désignera le nouvel organisateur lors d'un comité exécutif organisé au cours de l'année 2015. L'organisation a déjà prévenu qu'en raison du cours délai, elle sélectionnera « un pays hôte possédant déjà l’essentiel des infrastructures et facilités requises (stades, terrains d’entraînement, hébergement, voies de communication…) ».

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.