Les équipes africaines à la peine dans la hiérarchie mondiale - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Les équipes africaines à la peine dans la hiérarchie mondiale

media L'Algérie est la première nation africaine au classement Fifa. REUTERS/Denis Balibouse

La livraison du dernier classement Fifa, quatre jours après la finale de la Coupe du monde, maintient les équipes africaines loin des premières places, malgré un Mondial aux performances historiques, avec deux représentants en huitièmes de finale.

Malgré un honorable parcours brésilien et une première participation aux huitièmes de finale d’un Mondial, l’Algérie perd deux places au dernier classement Fifa, publié le 17 juillet. Les Fennecs demeurent toutefois en tête des sélections africaines au classement de la fédération internationale, mais seulement à la 24e place. Tout juste derrière elle, on trouve la Côte d’Ivoire (25e), qui perd également deux places. Une position qui s’explique plus facilement par l’élimination des Eléphants au premier tour du récent tournoi brésilien.

Parmi les mondialistes, la plus belle progression est celle du Nigeria – qui a atteint les huitièmes de finale au Brésil –, avec un bond de dix places. Les Super Eagles figurent désormais à la 34e place du classement mondial. Le Cameroun, en dépit d’un Mondial médiocre, gagne trois rangs et pointe à la 53e place. Quant au Ghana, il perd une place et apparaît désormais au 38e rang mondial.

Chute de 36 places pour le Cap-Vert

Chez les principaux absents du Mondial, le classement est plutôt à la hausse. Si l’Egypte demeure inchangée, à la 36e place, la Tunisie gagne six rangs (42e), la Guinée est maintenant 51e (+1), le Burkina Faso progresse de deux places (58e) et le Sénégal grimpe douze marches (62e).

Les plus belles progressions parmi les équipes africaines reviennent à l’Angola (79e) et au Swaziland (159e) avec +14 places. Quant à la chute la plus lourde, elle est le fait du Cap-Vert (75e), avec 36 places perdues ! A noter que l’équipe africaine la moins bien classée, Djibouti, descend d’une marche et se rapproche, avec sa 205e place, du dernier rang de la classe, le 208e, occupée par Saint-Marin et le Bhoutan.

 

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.