Inde: des services en ligne pour suivre la Coupe du monde au Brésil - Asie-Pacifique - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Inde: des services en ligne pour suivre la Coupe du monde au Brésil

media En Inde, les mordus de foot, peuvent suivre en ligne la Coupe du monde au Brésil.

L'Inde ne participe pas à la Coupe du monde de football au Brésil. Mais cela n'empêche pas une certaine ferveur dans le pays autour de la compétition. Nombre d'entreprises de nouvelles technologies ont développé des services en ligne pour ce Mondial.

Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

C'est particulièrement le cas pour Yahoo !, dont un employé sur cinq dans le monde travaille dans la ville de Bangalore. Au cœur de cette Silicon Valley indienne, l'entreprise américaine a installé ce qu'elle appelle la salle de guerre, remplie d'écrans géants. Pas seulement pour regarder les matches, mais pour contrôler les sites Yahoo ! dédiés à la Coupe du monde dans les 24 plus importants pays en terme d'audience, depuis le Brésil jusqu'à la Chine.

Cartographie spéciale

L’équipe indienne a développé une cartographie spéciale du terrain, qui permet par exemple, pendant un match, de voir où se déroule la majorité des actions, et les mouvements précis d'un joueur particulier. Elle est également en charge du blog Tumblrpour la présentation de chaque équipe. Tout cela en pleine nuit, car les matches sont diffusés entre 21h30 et 3 heures du matin, heure locale. Ce travail relève parfois du casse-tête, car les techniciens indiens doivent contrôler qu'il n'y a aucun problème sur les sites publiés en onze langues différentes, dont l'arabe et le chinois, que ces travailleurs ne peuvent en général pas comprendre.

Une application pour smartphone

Les supporters ne sont pas en reste. Une autre équipe d'Indiens a développé pour eux une application pour smartphone. Cette fois, un duo d'ingénieurs de Mangalore, également dans le sud de l'Inde, s'est allié avec une société américaine pour créer Fan Spectrum, une application qui crée tout un monde virtuel de supporters, que ce soit dans les différentes championnats de football européens, la Coupe du monde actuelle, bien sûr, mais surtout, beaucoup plus intéressants en Inde, les championnats de cricket.

Pendant chaque match, on peut entrer dans des espaces de discussions, créer des slogans, mobiliser d'autres supporters, gagner leur soutien pour finalement diriger soi-même toute une armée de fans enragés. La géolocalisation des utilisateurs leur permet de se retrouver, et peut enfin donner des indications aux clubs sur la répartition de leurs supporters dans le monde.

Chronologie et chiffres clés
Commentaires

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Republier ce contenu

X

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.