Vincent Enyeama remporte le Prix Marc-Vivien Foé 2014 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Vincent Enyeama remporte le Prix Marc-Vivien Foé 2014

media Le Nigérian Vincent Enyeama. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN

Vincent Enyeama a remporté le Prix Marc-Vivien Foé RFI / France 24, qui désigne le meilleur footballeur africain du championnat de France. Le gardien de but de Lille devance au classement le défenseur ivoirien Serge Aurier (Toulouse) et le défenseur camerounais Henri Bedimo (Lyon).

Vincent Enyeama succède au Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, au palmarès du Prix Marc-Vivien Foé. Le Nigérian a été désigné meilleur football africain du championnat de France, ce 12 mai 2014, à l’issue d’un vote organisé par RFI / France 2014 et auquel une cinquantaine de spécialistes ont participé.

Cliquez ici pour voir les résultats du vote et son déroulement.

Avec 117 points, Vincent Enyeama a devancé de peu le jeune défenseur ivoirien de Toulouse Serge Aurier (109 points), le défenseur camerounais de Lyon Henri Bedimo (93), et son partenaire à Lille l’Ivoirien Salomon Kalou (92).

Vincent Enyeama devient ainsi le premier gardien de but, le premier Nigérian et le premier anglophone à remporter ce titre. Jusqu’à présent, seuls des attaquants (Marouane Chamakh en 2009, Gervinho en 2010 et 2011, Pierre-Emerick Aubameyang en 2013) ou des milieux de terrain offensifs (Younès Belhanda en 2012) avaient été consacrés.

Une invincibilité qui a marqué les esprits

Ce résultat doit beaucoup à l'actuelle troisième place de Lille en championnat, derrière les richissimes Paris Saint-Germain et AS Monaco. Mais cette victoire est surtout due à une phase d’invincibilité qui aura duré 1062 minutes en Ligue 1 et qui a marqué les esprits. Vincent Enyeama n’a en effet pas encaissé le moindre but pendant presque douze matches, non loin du record détenu par Gaëtan Huard depuis la saison 1992-1993 (1176 minutes).

Ce Prix Marc-Vivien Foé RFI / France 24 2014 est aussi une forme de reconnaissance pour un homme dont le premier passage en Ligue 1 avait été discret. Vincent Enyeama était arrivé au LOSC durant l’été 2011. Mais, remplaçant de Mickaël Landreau durant la saison 2011-2012, il avait été prêté pour une saison au Maccabi Tel-Aviv, en Israël, un pays où il avait déjà évolué entre 2005 et 2011. Ce n’est donc qu’en 2013-2014 que le double vainqueur de la Ligue des champions africaine avec Enyimba (2003, 2004) aura conquis le Nord, puis l’ensemble de la France.

Ce Prix Marc-Vivien Foé ponctue donc une saison formidable pour Vincent Enyeama, vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations 2013 avec le Nigeria et en route pour la Coupe du monde 2014 avec les « Super Eagles ».

►A (RE)LIRE : Vincent Enyeama : «C'est un grand honneur de gagner ce Prix»


Claude Le Roy, sélectionneur de l’équipe du Congo :
« Ma philosophie : un gardien de but c’est 30% de l’équipe. J’ai été un bon entraîneur quand j’ai eu les meilleurs gardiens !  Il a capitalisé tellement de confiance cette saison avec Lille, avec autant de matches sans prendre de buts, tout près du record, qu’il va être un élément essentiel avec les "Super Eagles" pendant ce Mondial.
Avec l’expérience, on sait que à part un Fabien Barthez, très peu de gardiens s’imposent jeunes. L’expérience fait qu’il est bon sur ballons aériens, va chercher des ballons loin de sa ligne, il n’est pas scotché sur sa ligne de but. Et son sourire, son calme apaisent les défenseurs. Il fait tout bien.
Et cette saison lui permet de repartir sur le haut niveau pour quelques années. Il dit souvent que René Girard (entraîneur de Lille) est son papa. Et on sait que quand un joueur du continent africain a une confiance absolue dans l’entraîneur, il peut aller très haut, et c’est pour cela que la première qualité d’un entraîneur c’est d’aimer ses joueurs.
Si il doit partir, il faudra savoir où et avec quel profil d’entraîneur parce que c’est tellement important pour un gardien de se sentir en confiance, et numéro 1. Un gardien doit savoir qu’il est titulaire car deux gardiens mis en concurrence sur un même poste, ça rend les deux gardiens moyens. »
 
Joseph-Antoine Bell, ancien gardien de but camerounais et consultant de RFI :
« La première chose c’est qu’un gardien ne peut pas commencer une saison en se disant "je vais faire un record de X minutes…" Non c’est minute par minute. Tant qu’on ne prend pas de but, on facilite le travail de l’équipe vers la victoire.
Le record, ça met la pression…et fait ressortir le caractère.
Lors du Mondial 2010, il était le mât dans la tempête : brillant dans une équipe médiocre. Et cette fois, le Nigeria peut se dire que si tous les joueurs se mettent à peu près au niveau de Vincent, ils peuvent faire quelque chose, même en dépit de la présence de l’Argentine, leur groupe n’est pas si difficile.
Il a toujours progressé, depuis Enyimba au Nigeria. J’ai toujours observé sa constance…
Je lui dis "Congratulations", en anglais car je vois qu’il fait très peu de progrès en français, mais il ne faut pas qu’il fasse le mauvais anglophone car il sera le premier bénéficiaire de la langue qu’il aura maîtrisée ! »

VINCENT ENYEAMA

Date de naissance : 29 août 1982 (31 ans)
Lieu de naissance : Aba (Nigeria)
Taille : 182 cm
Poste : Gardien de but
Parcours professionnel :
2001-2004 : Enyimba (Nigeria)
2005 : Heartland (Nigeria)
2005-2007 : Bnei Yehuda (Israël)
2007-2011 : Hapoel Tel Aviv (Israël)
2011-… : Lille (France)
2012-2013 : Maccabi Tel Aviv (Israël, prêt)
…-2014… : Lille (France)
Palmarès :
Champion du Nigeria 2001, 2002, 2003 (Enyimba)
Champion d’Afrique des clubs 2003 et 2004 (Enyimba)
Champion d’Israël 2010 (Hapoel) et 2013 (Maccabi)
Coupes d’Israël 2010 et 2011 (Hapoel)
Coupe d’Afrique des nations 2013 (Nigeria)
3e des Coupes d’Afrique des nations 2004, 2006 et 2010 (Nigeria)
Footballeur de l’année 2009 en Israël
Prix Marc-Vivien Foé 2004
Carrière internationale :
88 sélections
A disputé les CAN 2004, 2006, 2008, 2010, 2013 et le Mondial 2002 et 2010

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.