CHAN 2014 : La Libye en finale au bout de l’ennui - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

CHAN 2014 : La Libye en finale au bout de l’ennui

media cafonline

L’équipe de Libye disputera sa deuxième grande finale continentale après la CAN 1982. Les Libyens se sont qualifiés pour la finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014), ce 29 janvier 2014 à Bloemfontein. Ils ont éliminé le Zimbabwe 5 tirs au but à 4 (0-0 après prolongation), au terme d’une demi-finale ennuyeuse.

Plus de trente ans après la CAN 1982, la Libye va disputer une nouvelle finale continentale. L’équipe libyenne s’est qualifiée pour la finale du CHAN 2014, ce 29 janvier à Bloemfontein. Une qualification poussive, acquise en demi-finale face à une sélection zimbabwéenne plus entreprenante mais pas assez efficace en attaque.

Un match soporifique

Est-ce l’état de la pelouse ? La pluie ? La fatigue accumulée en fin de tournoi. Toujours est-il que cette première demi-finale s’avère ennuyeuse. La plupart des actions dangereuses sont en faveur du Zimbabwe. A la 3e minute, Danny Phiri expédie un coup franc enroulé. La balle fuse devant le gardien de but, Mohamed Abdaula, qui la relâche involontairement. A la 7e minute,  Ali Sadiki est décalé par Kudakwashe Mahachi. Sadiki efface un défenseur avec un crochet puis frappe en force. Mohamed Abdaula claque la balle en corner.

En deuxième période, Sadiki tente à nouveau sa chance avec un coup franc direct (60e) et une frappe plongeante (68e). A la 77e minute, un but de Simbarashe Sithole est annulé pour un hors-jeu de position au départ de l’action. Les Libyens, sans être totalement dominés, ne sont pas pressants. Ils semblent même jouer la montre. Les deux équipes se retrouvent donc en prolongation.

Une séance de tirs au but à rebondissement

Malgré la poussée presque constante des Zimbabwéens, la rencontre s’achève aux tirs au but. Une séance beaucoup plus spectaculaire que le reste de la partie. Les échecs de Simbarashe Sithola (poteau), de Peter Moyo (au-dessus), de Milton Ncube (arrêt), d’Ali Sadiki (arrêt) envoient la Libye en finale, malgré les ratés de Mohamed Mahfud (au-dessus), d’Ali Salama (arrêt), et de Motasem Sabbou (arrêt).

Le 1er février au Cap, les Libyens affronteront le Ghana. Après quatre matches nuls en cinq matches durant ce CHAN 2014...


Javier Clemente, sélectionneur de l'équipe de Libye :
« Quand on arrive en finale, on est forcément content. Maintenant, si on analyse la partie d’aujourd’hui, je dois sincèrement féliciter le Zimbabwe. Nous avons affronté une équipe forte physiquement aujourd’hui. Je suis donc content d’aller en finale…,même si c’est grâce aux tirs au but. Parce qu’on ne pouvait pas faire plus aujourd’hui. Nous sommes en finale mais le Zimbabwe a mieux joué… »

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.