Maroc : le baroud d’honneur de Nadir Lamyaghri au CHAN 2014 - Afrique foot - RFI

Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

Maroc : le baroud d’honneur de Nadir Lamyaghri au CHAN 2014

media Le Marocain Nadir Lamyaghri. AFP PHOTOS / FADEL SENNA

A bientôt 38 ans, Nadir Lamyaghri dispute sa dernière grande compétition avec l’équipe du Maroc. Le gardien de but du Wydad Casablanca a décidé de ne pas prolonger l’aventure avec les « Lions de l’Atlas », malgré la Coupe d’Afrique des nations 2015 qui aura lieu dans son pays. Il espère donc remporter le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014) pour clore riche sa carrière internationale sur une bonne note.

De notre envoyé spécial au Cap,

« C’est ma dernière compétition et j’espère la remporter pour donner le trophée à tous les Marocains. » A bientôt 38 ans, Nadir Lamyaghri s’est trouvé un dernier défi : remporter le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014) en Afrique du Sud avec l'équipe nationale locale du Maroc. Car celui qui a disputé cinq Coupes d’Afrique des nations (2004, 2006, 2008, 2012 et 2013) et qui compte une cinquantaine de sélections l’assure : il ne participera pas à la CAN 2015 pourtant organisée par son pays.

Nadir Lamyaghri, qui avait déjà annoncé sa retraite internationale après la CAN 2013, estime avoir fait son temps. « L’ancien entraîneur (Rachid Taoussi) l’avait écarté de l’équipe nationale, explique Hassan Benabicha, le sélectionneur de l’équipe nationale locale. Mais je le connais parce que je suis le directeur technique du WAC (Wydad Casablanca) et lui le gardien de but du WAC. Il m’avait demandé de le laisser tranquille, mais j’ai insisté pour qu’il vienne au CHAN. Parce que c’est un meneur d’hommes, un capitaine qui peut rassembler tous les joueurs. Pour moi, il reste le meilleur, le numéro 1 au Maroc ».

Hassan Benabicha : « Je pense que Nadir va continuer »

C’est également l’avis Abdellatif Hijjou, l’entraîneur des gardiens de but de l’équipe nationale locale, qui ne se lasse pas de travailler avec l'un des meilleurs portiers du continent. « Pour moi, Nadir est un grand gardien et il le restera toujours, souligne-t-il. Décider d’arrêter, c’est son choix. Mais, moi, en tant qu’entraîneur des gardiens, je dis que Nadir pourrait encore garder les cages de l’équipe nationale pendant les trois ou quatre prochaines années ».

Nadir Lamyaghri semble toutefois avoir mal vécu sa mise à l’écart après la CAN 2013 et les résultats en dents de scie du Maroc depuis dix ans. « Pour moi, c’est une faute de l’avoir écarté, car il n’a que 34 ans, se trompe joliment Hassan Benabicha. Un gardien de but peut jouer jusqu’à 40 ans sans problème. Puisque c’est un garçon sérieux, je pense qu’il va continuer avec l’équipe nationale ». Abdellatif Hijjou conclut : « Je pense que je vais essayer de l’encourager à continuer. Pour moi, ce n’est pas encore le moment qu’il arrête. »
L'aventure de Nadir Lamyaghri avec l'équipe du Maroc prendra peut-être fin, malgré tout, ce 25 janvier, face au Nigeria, en quarts de finale du CHAN 2014.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.